Projet de dépôt de boues de dragage à Warneton France entre la courbe du bras mort de la Lys et la Lys rectifiée

Communiqué de Philippe Mouton, Conseiller communal à Comines-Warneton (B)

td22-vnf
Terrain de dépôt n°22 de Warneton France – Superficie : 8ha – Volume de dépôt : 198.000m3

Un article de la Voix du Nord du 14 juillet 2016 nous interpelle.
Le nouveau Maire de Warneton France annonce un projet des Voies Navigables de France qui consiste à déposer des boues issues du dragage de la Deûle et de la Lys sur l’îlot 22 (Ndlr: TD22 sur la photo ci-dessus) situé à Warneton-France entre la courbe de la Lys et la Lys rectifiée. L’article signale que les voisins belges ont été avertis durant une réunion de concertation.
Après avoir pris contact avec les autorités communales de Comines-Warneton, ces dernières ne nous ont pas fourni plus de renseignements, signalant qu’un projet avait bien été évoqué, mais qu’il n’existait pas de dossier consultable à Comines-Warneton. Le groupe Ecolo demande aux autorités compétentes en France de bien vouloir fournir un dossier à la Commune de Comines-Warneton si cela n’a pas été fait. Monsieur Jean-Jacques Veroone durant la séance du Conseil Municipal de Warneton France en juin dernier soulignait à juste titre que le site retenu faisait frontière avec la Belgique.
Ceci étant dit, nous voulons émettre quelques avis importants sur la gestion des voies navigables et en particulier celle des boues de dragage.
Nous nous félicitons de savoir que VNF prendrait en charge le dragage d’un bras mort de la Lys en espérant que ce dernier soit celui qui reçoit la Douve en aval de Warneton. En effet, même si une partie des alluvions ont été évacuées par des initiatives belges, le bras mort s’envase très vite.
D’autres parts, nous regrettons que le lieu d’épandage choisi soit le site 22. En effet, ce plateau bocager cultivé depuis plus de 20 ans est quasiment intact en ce qui concerne la pollution par les métaux lourds. Ces derniers ont été déposés dans nos cours d’eau pendant plus d’un siècle d’activités industrielles intenses. Il serait dommage d’en mettre à cet endroit très peu impacté. Les terres qui constituent l’îlot 22 proviennent non pas du dragage des cours d’eau, mais du creusement de la nouvelle Lys dans des terres saines.
A quelques encablures, entre Deûlémont et Quesnoy existent des dépôts de boues chargées en métaux lourds toujours en exploitation. Comment se fait-il qu’on ne dépose pas les vases à cet endroit, même si cette façon de gérer n’est pas la meilleure possible elle nous semble moins dommageable à l’environnement et à des exploitations agricoles dont on dit pertinemment qu’elles souffrent déjà beaucoup?
Philippe Mouton
Conseiller Communal à Comines-Warneton
E-mail : phil.mout@hotmail.com
Tél.: 056 558 455

Lire aussi le document publié par les Voies Navigables de France :

Recalibrage de la Deûle au gabarit Va

Objectif : dégager un rectangle de navigation permettant le passage d’unités de type Grand Rhénan (11,40 m x 110 m)

  • 19,6 km de linéaire entre Sequedin et la confluence Deûle – Lys
  • 3 biefs (Comines, Quesnoy sur Deûle, Grand Carré)
  • Projet cofinancé par Europe\Etat – Région\VNF
  • 3 TDs pour l’évacuation des sédiments + terres franches (Warneton: 198.000m3, Quesnoy, sur Deûle: 115.000m3, Emmerin: 600.000m3)

Télécharger ce document complet (format PDF)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s