La plateforme portuaire du Pont rouge à Warneton (B) crée la polémique.

Paru dans Nord Eclair ce 30/11/2016

plateforme-portuaire-nord-eclair-20161130Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Commentaires de Amis de Warneton :

Une aubaine au niveau économique ?

Pour qui ? Certainement pas pour les Warnetonnois…

Tout en protégeant l’environnement et la nature ?

Sur le plan environnemental, ce projet d’aménager un port fluvial, et par la suite une zone industrielle, au Pont rouge est situé dans une zone humide/inondable. Or, il a été démontré par des experts  de l’agence de l’eau française (Rhône, Méditerranée, Corse) qu’il coûte 5 fois moins cher de protéger les zones humides/inondables que de compenser la perte des services qu’elles nous rendent gratuitement. Selon ces mêmes experts, protéger les zones humide c’est bon pour l’économie et l’attractivité des territoires.

A la COP21 qui s’est déroulée à Paris en décembre 2015 à laquelle 196 gouvernements, dont la Belgique,  se sont engagés à agir pour conserver les écosystèmes existants – et restaurer et étendre les écosystèmes dégradés  – en respectant les populations. C’est tout particulièrement vrai pour les zones humides qui comprennent tous les espaces – lacs, plaines d’inondation, tourbières – recouverts d’eau, temporairement ou en permanence.  Cet accord est entré en vigueur au début de ce mois de novembre 2016.
A la COP21 à Paris les représentants belges présents étaient :
Marie Christine Marghem, ministre fédérale de l’énergie, les ministres de l’Energie, Paul Furlan, et de l’Environnement, Carlo Di Antonio, le ministre-président Paul Magnette, la ministre bruxelloise de l’Environnement et de l’Energie, Céline Fremault et la ministre flamande de l’Environnement Joke Schauvliege.

De plus, la Convention internationale sur les zones humides (dite de Ramsar) adoptée le 2 février 1971 pour la conservation et l’utilisation durable des zones humides, que la Belgique a signée, vise à enrayer leur dégradation ou disparition, aujourd’hui et demain, en reconnaissant leurs fonctions écologiques ainsi que leur valeur économique, culturelle, scientifique et récréative.

Cette Convention internationale dit aussi que les zones humides sont parmi les écosystèmes les plus divers et les plus productifs. Elles fournissent des services essentiels et toute notre eau douce. Toutefois, elles continuent d’être dégradées et transformées pour d’autres usages comme c’est le cas avec ce projet de plateforme portuaire au Pont rouge à Warneton…

Enfin, de nombreux scientifiques seront accordés pour affirmer que les zones humides/inondables absorbent une grande quantité de dioxyde de carbone (CO2)… En tant que puits de carbone naturels, les milieux humides atténuent le réchauffement climatique global. De manière générale, le carbone est séquestré par la végétation, via la photosynthèse.

Ce qui revient à dire que préserver les zones humides/inondables comme au Pont rouge à Warneton participe à la lutte contre le réchauffement climatique !

Comme nous le voyons, ces projets de plateforme portuaire décidé par la PACO et la direction des Voies hydrauliques du SPW et du zoning qui lui est associé sont en total contradiction avec ces traités internationaux…

Philippe Mouton (4e colonne) : Que dire des nuisances pour les riverains…?

Commentaire des Amis de Warneton : Si d’autres entreprises utilisent ce port fluvial comme l’espèrent la Présidente du PACO et le direction des Voies hydrauliques de Tournai il y aura inévitablement une augmentation du trafic des camions dans cette zone de Warneton, donc plus de nuisances et de pollution.

Une péniche de 2000 tonnes équivalant à une centaine de camions, cela signifie qu’en plus du charroi actuel une centaine de camions supplémentaires convergera vers cette plateforme portuaire chaque fois qu’une péniche de 2000 tonnes sera à quai. N’oublions pas que ce quai permet l’accostage de deux péniches de 2000 tonnes ou d’une de 4500 tonnes… Faites le calcul !

Avec ce nouveau charroi lourd et celui que vont générer la mise en service de deux nouvelles lignes de production de frites surgelées chez Clarebout Warneton et les futurs zonings des Quatre Rois et du Bizet plus l’interdiction aux poids lourds et aux charrois agricoles de traverser le centre de Warneton nous craignons que la RN58 soit rapidement saturée au risque de devenir (très) dangereuse…

 

Autres commentaires à suivre...

Projet de plateforme portuaire au Pont rouge. Quelles compensations pour les Warnetonnois ? Rien…

A la première page du ‘Vivre à Comines – Warneton’ de janvier 2016, Gilbert Deleu, le bourgmestre de l’époque, déclarait que la création d’une plateforme portuaire au Pont rouge à Warneton entraînera l’obligation pour le SPW Voies hydrauliques de réaliser la rectification de la Lys à Comines et le parc « Prés de la Lys », la route portuaire et le pertuis des culées du pont ainsi que l’amélioration du la rue du Fort. » (Dans le texte ci-dessous souligné en rouge)
Comme vous le voyez, ça va être comme avec Clarebout Potatoes, les autorités vont nous forcer à accepter un projet qui n’amènera que des nuisances pour les Warnetonnois et les compensations seront pour les Cominois… Trouvez-vous cela normal ???

vivre-a-comines-janvier-2016

Réunion d’information préalable du 28 novembre 2016 relative au projet de plateforme portuaire au Pont rouge à Warneton (B)

28/11/2016 – Réunion d’information au centre culturel de Comines (B) à 18h00.

Les citoyens ont 15 jours, soit jusqu’au 13 décembre, pour émettre leur avis par courrier double : 
– à l’administration communale de Comines-Warneton avec copie 
– au SPW – Direction des voies Hydrauliques, rue de l’Hôpital Notre Dame n° 2 à 7500 Tournai.
S’ensuivra une étude d’incidences, une demande de permis avec enquête publique. Finalement, même si la commune peut émettre un avis, la décision revient au fonctionnaire délégué de la Région wallonne.
« La plateforme devrait être terminée pour fin 2018, a précisé Carl Delhaye, ingénieur de la direction de voies hydrauliques de Tournai. La partie administrative et les expropriations sont prévues pour 2017, avec l’objectif de commencer les travaux fin d’année. »
L’ingénieur a aussi annoncé que la rectification de la Lys, avec construction de la route portuaire, doit débuter en 2017 et que les travaux lourds auront en lieu en 2018.

plateforme-portuaire-dia-00Intervenants (de gauche à droite):
– Siège vide : représentant de l’IEG absent alors que M. Vandeskelde, représentant de l’IEG à Comines-Warneton était présent dans la salle…
– Catherine Maheux, présidente du PACO (Port autonome du centre et de l’ouest),
– Yannis Goblet : ingénieur, concepteur du projet
– Carl Delhaye : ingénieur à la direction des voies hydrauliques de Tournai DGO2-41,
– Kevin Fontaine : chef de projet de CSD Ingénieurs,
– Emmanuel Dubuc : responsable de l’environnement et de l’énergie au bureau technique de Comines-Warneton

plateforme-portuaire-dia-01La voirie d’accès à la plateforme portuaire traversant 3 parcelles de terrains appartenant à CL Clarebout nous nous demandons quelle en est la contrepartie pour cette entreprise…

plateforme-portuaire-dia-03
– le Ravel1 (chemin de halage) qui est utilisé par de nombreux promeneurs et cyclistes dont un grand nombre n’habite pas Comines-Warneton sera détournée et contournera la plateforme portuaire. Si un zoning industriel voit le jour comme c’est prévu ce chemin sera « pris en sandwich » entre la plateforme portuaire et le zoning…
– On voit deux traits parallèles en pointillés traversant la plateforme (à gauche)  dans le sens de la largeur. Il s’agit de la canalisation qui permettra au ruisseau La Warnave de se jeter dans la Lys. Tout ruisseau canalisé provoque des inondations en amont en cas de fortes pluies…

plateforme-portuaire-dia-04La voirie d’accès sera aménagé sur des terrains appartenant à Clarebout Potatoes…
Faut-il comprendre qu’il y a un accord « secret » entre le demandeur du projet de port fluvial et les dirigeants de cette usine.
Faut-il comprendre que cette voirie sera utilisée dans le futur par CL Clarebout pour accéder à ses nouvelles installations ?
Dans le Nord Eclair du 26/10/2015 Didier Vandeskelde, le 1er échevin de Comines-Warneton, a déclaré que cette zone du Pont rouge « sera un jour ou l’autre industrielle » , et plus tard dans la DNH (18/02/2016) : « S’il doit y avoir un quai, il y aura une plate-forme. Et il faudra bien y arriver à cette plate-forme. Ce qui signifie une infrastructure pour les véhicules. Et puis, il ne faut pas se leurrer. Il y aura un jour un zoning à cet endroit. Ce serait mentir que de dire le contraire. »
Comme CL Clarabout a acheté 8,5 hectares de terrains bordant cette future plateforme portuaire pour près de 3 millions d’euros au CPAS de Courtrai…
Pour mémoire, CL Clarebout a acheté ces terrains parce qu’il projette d’installer un entrepôt de stockage, un congélateur, un stationnement pour les camions, des espaces verts et une zone-tampon pour l’eau de pluie… (Vers l’Avenir – 21/11/2015)
Quoiqu’en disent M. Didier Vandeskelde  nous traduisons ‘zoning’ par ‘extension de l’usine Clarebout’.

plateforme-portuaire-dia-051) Pour accéder à la plateforme portuaire les camions devront passer par l’entrée du grand parking de CL Clarebout…
2) Cette voirie sera aménagée sur les terrains achetés récemment par Clarebout Potatoes…
Ces deux « détails » laissent penser que ce port fluvial est pour Clarebout afin de lui permettre de se développer encore et encore…
Ce qui semble confirmer les propos de multiples fois répétés par M. Didier Vandeskelde, le 1er échevin de Comines-Warneton concernant l’extension de cette usine dans cette zone et non dans le futur zoning des Quatre Rois…

Une question que j’aurais aimé abordé à cette réunion : quelles compensations pour les Warnetonnois. Cela a été impossible par manque de temps.

Quelles compensations pour les Warnetonnois ? Rien…

A la première page du ‘Vivre à Comines’ de janvier 2016, Gilbert Deleu, le bourgmestre de l’époque, déclarait que la création d’une plateforme portuaire au Pont rouge à Warneton entraînera l’obligation pour le SPW Voies hydrauliques de réaliser la rectification de la Lys à Comines à Comines et le parc « Prés de la Lys », la route portuaire et le pertuis des culées du pont ainsi que l’amélioration du la rue du Fort. » (Dans le texte ci-dessous souligné en rouge)
Comme vous le voyez, ça va être comme avec Clarebout Potatoes, les autorités vont nous forcer à accepter un projet qui n’amènera que des nuisances et rien en contrepartie…
Avouez que les autorités communales de Comines-Warneton n’ont vraiment aucune considération pour les Warnetonnois !

vivre-a-comines-janvier-2016

Pont rouge à Warneton (B) – Plateforme portuaire : début des travaux courant 2017

Paru dans la Voix du Nord du 27/11/2016

plateforme-portuaire-voix-du-nord-20161127-01Cliquer sur l’image pour l’agrandir

plateforme-portuaire-voix-du-nord-20161127-02Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Nous publierons nos commentaires sur le contenu de ces articles après la

Réunion d’information sur ce projet d’aménagement de plateforme portuaire
du 28/11/2016 (18h00) au centre culturel, rue des Arts 2 à 7780 Comines (B).

warneton-etude-incidence-sur-evironnement-platerforme-portuaire-pont-rouge

Clarebout Warneton : mise en service de la nouvelle cheminée de 60m de haut et de 3m de diamètre

26/11/2016 – Cet après-midi je suis allé faire un tour le long de la Lys à Deûlémont prendre quelques photos de la nouvelle cheminée de 60m de haut et de 3m de diamètre.
Selon le site internet legheer.be la vitesse du vent était de ±7km/h – Direction : NE… Donc pas de fumée vers Warneton et Bas-Warneton mais plutôt vers Le Bizet et Armentières situés respectivement à ±5km et ±7km à vol d’oiseau.
Nous nous interrogeons sur l’efficacité réelle de cette nouvelle cheminée… L’avenir nous le dira.
J’ai aussi remarqué que de la fumée sortait aussi des deux autres cheminées…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photos : ©Patrick Maton

Source : Notre page Google+

Clarebout Warneton bénéficie d’une allocation gratuite de quotas d’émission de gaz à effet de serre (CO2) jusqu’en 2020…

Dans l’arrêté du gouvernement wallon du 3/03/2016 (publié dans le Moniteur belge du 16/03/2016) relatif aux installations couvertes par le système d’échange de quotas d’émission de gaz à effet de serre (CO2) nous lisons que Clarebout Warneton a bénéficié à titre gratuit de quotas d’émission de dioxyde de carbone (CO2) ou gaz à effet de serre entre 2013 et 2020.
Dans ce document Clarebout Warneton porte le n° ID 316. Les quotas d’émission en tonnes de CO2 qui lui ont été alloués ont presque doublés entre 2013 et 2016 :
Année 2013 : 33.177
Année : 2014 : 52.341
Année 2015 : 60.888
Année 2016 : 60.553
Ces chiffres démontrent que Clarebout Warneton émet des gaz à effet de serre et laissent à penser que sa production a presque doublé en quatre ans… Notre association s’interroge sur les effets de cette pollution sur la santé des habitants de Warneton et des villes voisines….
surproduction-clarebout-p2
Pour en savoir plus sur le système d’échange de quotas d’émission de gaz à effet de serre, cliquer sur le lien ci-dessous.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Système_communautaire_d’échange_de_quotas_d’émission

Projet de plateforme portuaire au Pont rouge à Warneton.

Pour mémoire, dans le journal Nord Eclair du 26/10/2015 Didier Vandeskelde a déclaré : « La zone voisine de l’usine Clarebout sera un jour ou l’autre industrielle. Le Port autonome du centre et de l’ouest (PACO) veut y construire une plateforme portuaire sur la Lys, entre l’usine Clarebout de Warneton (B) et le Pont Rouge. (…) C’est le seul endroit de Wallonie où l’on peut installer un quai sur la Lys, entre les ports de Dunkerque, le futur canal Seine-Nord et Anvers. Ce sera bénéfique pour l’économie. »

Remarques des Amis de Warneton : 

1. Le seul endroit en Wallonie ? Non parce qu’il y a d’autres emplacements possibles le long de la Lys à Comines-Warneton. Mais le seul endroit sur la Lys pour permettre à l’usine Clarebout de se développer encore et encore ? Oui et, ce, avec l’argent des contribuables, c’est-à-dire notre argent…
2. Affirmer que « ce sera bénéfique pour l’économie », nous nous posons la question : Pour qui ? Sûrement pas pour les Warnetonnois…! Ce sera comme avec CL Clarebout, les Warnetonnois n’auront que des nuisances (Mauvaises odeurs, encore plus de charrois lourds, encore plus de pollutions,…) comme « retour sur investissement »…

Notre association ne peut pas accepter ce projet.

C’est pourquoi, avec la Municipalité de Deûlémont et l’association Deûlémont Environnement, nous vous invitons à participer à la réunion de consultation qui se tiendra 

Lundi 28 novembre 2016 à 18h00
au Centre culturel
rue des Arts 2 à 7780 Comines Belgique

Cette réunion est organisée par le SPW (Service Public de Wallonie) – Direction des Voies hydrauliques de Tournai en collaboration avec l’administration communale de Comines-Warneton.

clarebout-port-fluvial-reunion-20161128Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Merci d’avance de bien vouloir relayer cette info dans votre entourage SVP.