La FGTB-Horval et la direction de l’entreprise Clarebout Potatoes à Warneton sont parvenus à un accord ce mardi 7/02/2017

logo-fgtb-horval

Communiqué de presse de la FGTB HORVAL Tournai

Depuis plusieurs mois, un conflit existait entre la FGTB-HORVAL WAPI et l’entreprise CLAREBOUT pour son site de WARNETON, qui pour rappel se situe en Wallonie Picarde et occupe près de 400 travailleurs. L’entreprise CLAREBOUT, qui a également un siège à NIEUWKERKE, refusait à reconnaitre comme interlocuteur la FGTB Wallonne et n’acceptait pas la désignation d’un délégué présenté par celle-ci.

Après avoir à de nombreuses reprises tentés de prendre contact avec l’entreprise, et devant l’attitude intransigeante de CLAREBOUT, la FGTB-HORVAL WAPI a décidé de passer à l’action le 18 janvier. 250 militants venus de toutes les régions de Wallonie étaient venus renforcer les délégués de HORVAL-Wallonie Picarde.

Suite à cette action, plusieurs réunions ont eu lieu d’une part à NAMUR, avec le Cabinet du Ministre de l’Economie, le Cabinet MARCOURT, où pour la première fois, il y a eu contact direct avec la direction de l’entreprise. Ensuite plusieurs réunions du Bureau de Conciliation de la CP 118, l’Industrie Alimentaire ont eu lieu.

Fin de semaine dernière, la direction a fait un premier pas, elle a accepté le délégué présenté par HORVAL WAPI ; cette acceptation a permis de débloquer le dossier.

Hier, le 07 février, un accord a pu être dégagé en Bureau de conciliation ; après plus de 4 heures de réunion, la direction de CLAREBOUT et la FGTB-HORVAL WAPI ont pu conclure un accord  en Commission paritaire dont voici les grandes lignes

  • Acceptation par l’entreprise CLAREBOUT du délégué présenté par FGTB-HORVAL WAPI
  • Accord des parties de poursuivre un dialogue constructif dans le fonctionnement actuel des organes de concertation
  • Reconnaissance par la direction de la structure Wallonne du syndicat FGTB-HORVAL WAPI comme interlocuteur au même titre que les acteurs néerlandophones actuels

Sur cette base, la FGTB-HORVAL estime que si toutes les parties respectent leurs engagements, des relations « normales » devraient pouvoir exister au niveau des relations sociales à l’avenir chez CLAREBOUT.

Si le dossier semble se régler au niveau des relations sociales avec l’entreprise, il n’en reste pas moins que beaucoup de questions se posent sur le rôle de la commune et en particulier de sa bourgmestre chef de la police lors de l’action du 18 janvier ; pourquoi un tel déploiement de force pour une action syndicale somme toute « banale ». Suite aux atteintes aux libertés syndicales,  et aux brutalités policières dont la secrétaire régionale a été victime, notre organisation syndicale se réserve le droit de prendre toute attitude et pour cela nous nous concertons avec notre avocat.

La FGTB-HORVAL tient à remercier les riverains pour le soutien qu’ils lui ont apporté lors de l’action syndicale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s