La pollution de l’air en lien avec les performances à l’école

L’étude a été menée dans trois écoles primaires flamandes, à Zonhoven, Tirlemont et Hasselt.

82437782_b9710727419z-1_20170106071715_000_g9m89doji-1-0

Les écoliers sont moins performants en classe les jours où l’air est davantage pollué dans et autour de leur école, ressort-il d’une étude belge reprise vendredi dans le Morgen.

Les chercheurs se sont rendus plusieurs fois dans trois écoles primaires flamandes, à Zonhoven, Tirlemont et Hasselt. Ils y ont observé que les points des élèves augmentaient quand l’air était davantage pur. Ce n’était pas le cas, en revanche, pour les élèves dont l’environnement à domicile était fort pollué.

« Il faut faire quelque chose urgemment »

«  Les différences sont subtiles mais interpellantes. L’effet de la pollution de l’air est presqu’aussi déterminant que le niveau d’éducation des parents  », indique le professeur en épidémiologie Tim Nawrot (UHasselt). «  Nous ne pouvons pas nier que la qualité de l’air a des conséquences au niveau cognitif. Vu que la Flandre est traversée par un trafic intense, nous devons y faire quelque chose urgemment. Nous avons réalisé l’étude dans des écoles où l’air était d’ailleurs relativement peu pollué. Dans une ville dense, les effets sont certainement plus importants.  »

Source : Le Soir du 6 janvier 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s