Mesurer la qualité de l’air : des technologies citoyennes pour agir tous ensemble

smart-citizen-kit-03

Notre association Les Amis de Warneton a adressé un courrier à la Police de l’Environnement à Mons le 25 novembre 2016 pour lui faire part de notre inquiétude sur les effets de la pollution de l’air sur la santé des habitants de notre petite ville, cette pollution (CO, NO2, NOx, particules fines) étant générée par l’important charroi agricole et industriel traversant le centre de Warneton et les émissions atmosphériques de l’usine Clarebout Potatoes (CO2, SO2, NOx).
La Police de l’Environnement ne nous ayant toujours pas répondu, nous envisageons aujourd’hui d’acquérir un capteur « Smart Citizen Kit ». De quoi s’agit-il?

Depuis 2012, le Fablab de Barcelone développe le Smart Citizen Kit, un capteur de données environnementales opensource. Outre des données sur la qualité de l’air (concentrations en CO & NO2) cet objet connecté mesure le bruit, la luminosité, la température ainsi que le taux d’humidité toutes les minutes et publie ces données sur une plateforme web accessible en opendata. La nouvelle version (1.5), disponible en  juillet prochain permettra d’étendre les mesures à d’autres paramètres (les particules fines, par exemple).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A Barcelone, Pristina et Amsterdam, des projets pilotes d’encapacitation citoyenne ont démarré début octobre 2016. Ces expériences sont suivies de près et documentées dans l’objectif de faciliter leur essaimage. C’est tout l’enjeu du projet Making-Sense.

Un premier point de mesure a été installé à Bruxelles par l’asbl greenfab.brussels il y a déjà quelques mois. Le Bral – mouvement urbain pour Bruxelles va acquérir 2 capteurs, Les deux asbl trouvent qu’il serait intéressant de multiplier les points de mesures bruxellois en impliquant des citoyens-acteurs de cette collecte de « citizen-science ». Il peut être intéressant de l’acquérir en groupe : comité de quartier, école, groupe de collègues, association locale, afin de s’informer collectivement de  l’état de notre environnement.

Un capteur coûte 225€ HTVA (frais de port compris) . Il comprend l’électronique, une batterie et le boîtier. Les frais de port dépendront de la quantité commandée, c’est pourquoi Greenfab regroupe les commandes.

Source : asbl greenfab.brussels

smart-citizen-kit-1.5

 

Copie de notre courrier du 25/11/2016 à M. Malingreau de la Police de l’Environnement

police-environnement-20161125001police-environnement-20161125002

Notes :
– Concernant les émissions de CO2 (gaz à effet de serre) de l’usine Clarebout de Warneton, le gouvernement a autorisé le 9 juin 2017 qu’elles soient augmentées de 29,3% pour la période 2016 – 2020 par rapport aux valeurs autorisées le 16 mars 2016… 
– L’usine Clarebout est aussi dotée d’une installation de post-combustion (incinérateur) qui produit des oxydes d’azote (NOx) et du dioxyde de soufre (SO2).
– Deux médecins de Warneton on constaté une augmentation de maladies pulmonaires chez les habitants de notre petite ville. Est-ce la conséquence de la pollution de l’air ? La question mérite d’être posée…

Nous avons besoin de votre soutien financier pour pouvoir acquérir ce capteur Smart Citizen Kit

Si vous souhaitez nous aider, merci d’avance de bien vouloir remplir le formulaire ci-dessous. Nous vous enverrons notre IBAN par retour de courriel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s