Les Warnetonnois veillent au grain

circulation-26-08-2016

Photo : ©Patrick Maton (2016)

Les Amis de Warneton déplorent le trafic de poids lourds dans le centre du village

Les habitants de Warneton veulent la réduction du charroi lourd dans le centre de leur village pourtant interdit aux poids lourds. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, la présence de l’entreprise Clarebout Potatoes à Warneton n’est pas la seule cause de ce trafic intense.

« Depuis la mise en œuvre de la taxe kilométrique Viapass en avril 2016, la circulation de poids lourds passant par le centre de Warneton ne cesse d’augmenter. Ces camions viennent de France et se dirigent vers la chaussée d’Ypres et inversement, explique Patrick Maton, de l’association des Amis de Warneton. Les ordinateurs de bord des camions calculent et déterminent le trajet au moindre coût pour se rendre d’un point A vers un point B. Dans ce calcul est prise en compte la taxe kilométrique Viapass. La R.N. 58 étant classée comme voie rapide, elle est donc sujette à la taxe Viapass. Cela explique que les camions évitent d’utiliser le tronçon de la R.N. 58 entre le rond-point de l’Europe situé sur la D945 entre Houplines et Frelinghien et l’échangeur n° 7 donnant sur la chaussée d’Ypres à Warneton. »

Cliquer sur ce lien pour lire la suite de l’article : http://www.dhnet.be/regions/tournai-ath-mouscron/les-warnetonnois-veillent-au-grain-5928614ccd700225430e48c7

Vidéos du charroi lourd traversant le centre de Warneton sur Youtube :

https://www.youtube.com/channel/UCtpX9q9sLn5oC1S63US4-DA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s