La pollution de l’air responsable de l’augmentation du nombre d’allergies respiratoires saisonnières causées par le pollen

pollen

Aigrettes d’un pissenlit

Avec l’arrivée massive des pollens, vous risquez vous aussi de voir apparaître les symptômes les plus courants des allergies respiratoires :

  • Eternuements, écoulement ou obstruction nasale, démangeaisons nasales et pharyngées
  • Rougeur des yeux et conjonctivites ou démangeaisons oculaires, larmoiements permanents
  • Trachéite, asthme…

Ces allergies respiratoires saisonnières touchent aujourd’hui 30% des Français : elles sont en constante augmentation. On en distingue deux formes : l’asthme allergique et la rhinite allergique. L’Organisation mondiale de la santé estime qu’en 2050, 50 % de la population pourrait être affectée par au moins une maladie allergique.

Pourquoi une telle explosion ?

Une des explications est que la durée des périodes polliniques et la quantité de pollen augmentent à cause du changement climatique. Par ailleurs, la pollution de l’air, par l’inflammation qu’elle provoque, offre un terrain favorable aux allergies.

L’explosion des allergies est renforcée par la conjonction d’agresseurs chimiques que l’activité humaine rejette dans l’atmosphère : les aldéhydes, benzopyrènes, oxyde de carbone… la liste est bien trop longue pour la donner ici.

Suivre ce lien pour lire la suite :
https://jpwillem.lettre-medecin-sante.com/bouclier-naturel-contre-allergies-saisonnieres/

Source : Lettre du docteur Willem du 30 mai 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s