La compagne d’un ouvrier intérimaire accable Clarebout. 85 travailleurs ont été infectés depuis mercredi

nordeclair-20170803-p003

Jérémy a travaillé dans l’entreprise Clarebout à Neuve-Eglise. Comme les 84 autres, il a été hospitalisé

Aurély D’Hulst est une conjointe inquiète et en colère. Son compagnon fait partie des 85 ouvriers de chez Clarebout passés dans un hôpital de la région pour ce mystérieux virus qui a déjà infecté de nombreux travailleurs de Neuve-Eglise.

« Nous sommes complètement paumés, résume Aurély, nous attendons désespérément des nouvelles de l’hôpital pour savoir ce qu’il se passe!  » Ce témoignage s’apparente à un coup de gueule. Celui d’une compagne inquiète de l’état de son homme. Jérémy a été appelé comme intérimaire chez Clarebout la semaine passée. Dès sa première nuit, il constate que les conditions d’hygiène ne sont qu’à moitié respectées.
Jeudi matin, il constate que plusieurs employés de l’entreprise sont malades et ne veut plus s’y rendre. L’agence d’intérim insiste et invoque une « grippe intestinale « . Mais Jérémy ne cède pas. Dans la soirée, cet habitant de Wasquehal, dans le Nord de la France, est mis K.O. par une violente fièvre. « A notre arrivée aux urgences, ils lui ont posé un masque respiratoire toute de suite « , reprend Aurélie. Après une nuit à l’hôpital d’Armentières, le couple est rentré chez lui après plusieurs examens.

Lire la suite de l’article : PROVINCE.BE – 2 août 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s