Comines: un ouvrier français meurt coincé entre un machine et une palette

59ef7df1cd7095e2f71ab8e7

Un ouvrier a très grièvement blessé mardi après-midi au sein de la société Clarebout-Potaoes de Comines.

La victime a été hospitalisée à Ypres. Elle est finalement décédée, précise mardi soir la direction de l’entreprise. L’accident s’est produit mardi vers 15h45 dans l’entreprise Clarebout-Potatoes, implantée le long de la chaussée de Lille à Warneton (Comines). La victime est un ouvrier d’origine française âgé de 42 ans et qui travaillait dans le département logistique, au service emballage.

« Une boîte s’est coincée dans le palettiseur automatique. L’homme a voulu la débloquer. La palette est tombée et l’ouvrier a été coincé entre la machine et la palette. La victime a été très grièvement blessée et prise en charge par le SMUR d’Ypres. Ses jours sont en danger », expliquait vers 17h30 le commandant de la zone de secours de Wallonie picarde, major Olivier Lowagie. L’individu est finalement décédé.

Les circonstances exactes de cet incident font l’objet d’une enquête, assure, pour sa part, l’entreprise. En complément des campagnes de prévention en cours, la direction a immédiatement mis en place une communication interne supplémentaire afin de sensibiliser l’ensemble des collaborateurs au respect des règles de sécurité et à l’importance de la prévention sur le lieu de travail, ajoute-t-elle.

Belga

Source : DHNET.BE – 24 octobre 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :