Clarebout Warneton: le MR tacle la majorité

b9713901976z-1_20171122181914_0002bg73a73sug-2-0

La décision « pas définitive » de Di Antonio fait réagir l’opposition

Le MR de Comines-Warneton a lui aussi fustigé la déclaration de Carlo Di Antonio sur le second frigo de Clarebout. L’occasion pour l’opposition de tacler également la majorité à Comines.

La décision « pas définitive » de Carlo Di Antonio, ministre wallon de l’Environnement sur la construction du deuxième frigo de Clarebout a fait bondir l’opposition à Comines. Si Philippe Mouton (Écolo) n’a pas tardé à réagir, le MR (Mouvement Réformateur) s’est lui aussi exprimé sur la question.

« C’est probablement un coup de com’ médiatique en vue de l’année électorale 2018 de la part de la majorité Action-PS » relatait le communiqué du MR. « Il y a quelques semaines, cette même majorité emmenée par Mme Marie-Eve Desbuquoit, refusait la demande de construction d’un second frigo pour l’entreprise Clarebout Potatoes. Voilà une occasion supplémentaire d’amadouer l’électeur »….

Un avenir lié à la plate-forme

Ca chauffe sévère à Comines. Et c’est encore une fois lié à la gestion du cas de l’entreprise Clarebout. Pour rappel, la déclaration de Carlo Di Antonio au parlement wallon a été un véritable coup de théâtre. Après avoir refusé la construction de ce second frigo, Carlo Di Antonio est revenu sur ses pas. Pour le ministre wallon de l’Environnent, cette décision dépendra des bénéfices environnementaux de la plate-forme portuaire sur la Lys. « Ce n’est pas un refus nécessairement définitif » déclarait il y a quelques jours le ministre Dourois. « Si un gain environnemental pouvait être développé, avec l’utilisation de la voie d’eau pour les transports, on pourrait sans doute augmenter la capacité et revoir cette décision concernant le congélateur supplémentaire ou d’autres infrastructures. »

Si la future plate-forme portuaire qui fait tant parler voit le jour, le second frigo demandé avec insistance par Clarebout Potatoes pourrait finalement sortir de terre…

Un revirement de situation que déplore le MR de Comines-Warneton, fervent opposant du projet depuis ses prémisses en 2008. « Nous souhaitons réitérer notre opposition totale aux projets d’aménagements industriels dans les centres urbains. Le centre de Warneton a perdu son authenticité dès l’implantation de l’usine. Le transport fluvial connaît de nombreux atouts indéniables, mais nous demandons depuis des mois de mener une réflexion quant aux endroits possibles d’implantation d’une telle plate-forme. Le MR de Comines-Warneton souhaite préserver les valeurs paysagères et le bon vivre à Comines-Warneton face au profit, coûte que coûte. »

Une idée commune avec d’autres membres de l’opposition, ceux du parti Ecolo.

Les différents permis octroyés par la majorité en 2008 pour l’implantation de Clarebout Potatoes à Warneton en 2012 pour la production et la construction d’un congélateur de stockage ont, à l’époque, été les cibles de l’opposition. Depuis, le changement est difficilement perceptible. Malgré tous les déboires que Clarebout fait subir à la commune, aucune décision définitive n’est prise concernant ce second frigo. De quoi donner du grain à moudre au MR ou à Ecolo sur ce dossier.

A. P.

Source : NORD ECLAIR – 11 décembre 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.