Warneton (B) – La société d’histoire a fait ses cartons

Le déménagement, pour cause de travaux à l’ancien hôtel de ville, est prévu début 2018.

Avec 150.000 ouvrages, la société d’histoire de Comines-Warneton comptabilise une collection impressionnante, bâtie patiemment au fil des décennies. Cette collection va devoir migrer provisoirement vers l’église de Warneton et dans un container, le temps des travaux de l’ancien hôtel de ville.

sdr

Des piles de cartons s’entassent dans les différentes pièces de la société d’histoire. ©Photo : A. P.

« Nous avons appris la nouvelle au mois de mai« , lance Francis De Simpel, président de la société d’histoire. « A partir de là, nous avons dû trouver une solution de repli à savoir des locaux qui allaient permettre de stocker tous nos documents.« 

Et des documents, il y en a ! 150.000 ouvrages composent la collection de la société d’histoire de Comines-Warneton. Pas une mince affaire pour faire les cartons et tout répertorier. « Ce qui nous embête, c’est que l’on est dans l’inconnu. On nous a dit en mai qu’il fallait déménager. Six mois après, on attend toujours. De notre côté nous sommes prêts. 2.200 cartons sont remplis. Nous n’attendons plus que le feu vert.« 

Contrariés, Francis De Simpel et son équipe sont dans l’expectative. Le déménagement n’aura pas lieu avant le début de l’année 2018. Sa collection migrera provisoirement ailleurs le temps de retaper tout le bâtiment de l’ancien hôtel de ville, occupé seulement par la société d’histoire depuis l’an passé. « Mais nous sommes dans les caves. Ça fait vingt ans que nous demandons une extension. Nous aurons tout le bâtiment pour nous seuls. Un édifice très grand pour nous d’ailleurs, si pas trop… »

Un risque d’incendie

Entre-temps, le groupe a trouvé deux locaux disponibles pour entreposer les 150.000 ouvrages le temps des travaux. Un container situé à l’ancienne école de Warneton et l’église située sur la place de l’Abbaye à deux pas des locaux actuels. Le hic, c’est l’accessibilité des documents. Pour pouvoir y accéder, il faudra du temps. « Nous avons hiérarchisé les ouvrages pour mettre en accès libre ceux qui sont les plus souvent consultés, à savoir les photos d’époque, les documents sur la grande guerre, les arbres généalogiques, la documentation de Comines et les images mortuaires. Ils seront tous disponibles au container. Le reste ira à l’église Saint-Pierre et Paul.« 

Les ouvrages collectés petit à petit par la société d’histoire resteront dans ces deux locaux pour un temps indéterminé. « Chez nous, seule l’électricité était le point noir. Il y a un risque réel d’incendie. Avec notre collection, ce serait une catastrophe. Mais ils vont remettre en état tout le bâtiment, de la toiture à la cave. Et nous devrons investir les différents étages. Ça aussi ça va être un casse-tête.« 

Prendre son mal en patience

Via l’aspect culturel de la démarche, la ville a obtenu des subventions pour retaper l’édifice. « Nous ne savons pas quand nous pourrons revenir ici et reprendre possession des lieux. Entre-temps, j’ai peur que nous nous sentions orphelins avec nos collections dispatchers dans deux endroits bien différents.« 

Pour ne rien arranger à la situation actuelle, d’autres cartons ont récemment fait leur apparition dans le couloir de l’ancien hôtel de ville, ceux qui stockent la 47ème édition des mémoires de la société d’histoire de Comines-Warneton (dont la parution est annuelle depuis un demi-siècle).

« Nous vendons régulièrement 700 exemplaires. Dans les cartons, ce sont les ouvrages destinés aux expatriés ou à ceux qui habitent loin de Comines-Warneton. Ils sont très nombreux. »

Si Francis De Simpel attend de pied ferme le déménagement, cette perspective ne l’enchante qu’à moitié. Mais le président se rassure en se disant que tout rentrera dans l’ordre quand la réfection de l’ancien hôtel de ville sera terminée. Pour le reste, il faut prendre son mal en patience… un esprit habituel pour un historien.

Antoine Pontrandolfi

Source : NORD ECLAIR – 13 décembre 2017

Articles connexes

On déménage ! (Page du site internet de la société d’histoire)
Mémoires de la société d’histoire de Comines-Warneton et de la région. Tome 47, édition 2017 (29/11/2017)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s