La Lys, bien plus qu’une frontière naturelle

Par Marie-France Philippo

Dimanche, l’ASBL Eco-Vie a organisé une visite thématique autour de la Lys et de son histoire. À 14 h, à proximité du pont qui enjambe la Lys canalisée, une trentaine de personnes se sont rassemblées autour de deux guides passionnés: Philippe Mouton et Martin Windels.

70d5431a-626d-4675-a897-2309ca1162d2_original

Les amateurs de nature et de balade se sont arrêtés longuement dans la réserve naturelle du Vert-Digue.

Les deux compères avaient préparé un circuit en douze étapes pour affirmer le rôle fondamental qu’a joué la Lys dans la région, avec les peuples qui s’y sont installés. En témoignent les vestiges de la vie préhistorique ou celtique, de même que ceux du passage des Vikings sur la rivière.

Philippe Mouton avait emporté l’attirail du parfait chasseur: arc, flèches, propulseur, etc.

Démonstrations à l’appui, il a refait les gestes qui permettaient à nos ancêtres de tuer le gibier pour se nourrir.

1529cd5c-e662-4bba-ab3d-24f6b67d077d_original

Les différentes rectifications ont aussi été évoquées, tout en mentionnant que le Traité d’Utrecht de 1713, qui a fait de la Lys une frontière, est toujours d’application, avec le respect du tracé initial.

Source : L’AVENIR – 20 décembre 2017

_________________

– Philippe Moutonhttps://www.facebook.com/philippe.mouton.102
– Martin Windelshttp://martin-guide.blogspot.be

 

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s