Panique en Occident : La Chine arrête d’importer nos déchets

china-waste-1

L’année passée la Chine a décidé de mettre fin à toutes ses importations de déchets plastiques. L’interdiction est entrée en vigueur le 1er janvier 2018 et il y a déjà des répercussions dans les ‘pays développés’. La Chine était le plus gros importateur mondial de matériaux recyclables.

Au mois de juillet la Chine a notifié l’Organisation mondiale du commerce de sa décision d’arrêter complètement l’importation de 24 catégories de matières recyclables. Cette interdiction contre les déchets étrangers s’applique au textile, au plastique et au papier. La Chine compte remplacer les matériaux importés par les matériaux collectés et recyclés par son propre marché domestique.

L’impact de cette décision aura des conséquences sérieuses dans les pays qui ont développé l’habitude d’exporter leurs déchets. L’Union Européenne exporte environs 87% du plastique collecté vers la Chine. La situation des États-Unis, du Royaume-Uni et du Japon est la même, ces pays dépendent presque exclusivement de leurs exportations de matières recyclables.  Ces pays n’ont pas développé l’infrastructure nécessaire pour gérer leurs propres déchets. Où est-ce que tous ces déchets vont aller ? Est-ce qu’on va se retrouver avec des montagnes de plastique ?

Sans une infrastructure adaptée, les solutions qui se pressentent ne sont pas idéales. Les plastiques collectés pour recyclage pourraient être incinérés afin de récupérer l’énergie qui s’y trouve et de la transformer en électricité. Les plastiques brûlent extrêmement bien, mais ce processus n’est pas du tout écologique. L’incinération contribue aux changement climatique et dégage des substances toxiques dans l’atmosphère.

Les déchets pourraient aussi aller à la décharge et seraient enterrés. Inutile à dire que ceci n’est pas du tout une bonne solution et ne représente pas une gestion responsable des déchets. Une autre option sera de rediriger les déchets vers d’autres pays qui seraient prêts à les importer. Toutes ses solutions sont rapides, pas chères, mais totalement irresponsables.

La faute de cette crise ne tombe pas sur la Chine, mais sur nos pays qui n’ont pas fait les investissements nécessaires pour gérer nos propres déchets. La situation actuelle nous offre une opportunité d’implémenter de nouvelles solutions à notre problème de déchets. En tant que consommateurs nous pouvons et devons réduire notre consommation de plastique, mais nos gouvernements doivent agir aussi.

Nous avons besoin d’augmenter la proportion de plastique qui est recyclé dans nos propres pays et nous devons améliorer nos systèmes de collecte et recyclage. Les compagnies doivent prendre leur part de responsabilité en nous offrant des solutions durables et innovantes.


Sources : INDEPENDANT – 25 octobre 2017 et 

THE HUFFINGTON POST (UK) – 4 janvier 2018

Une réflexion sur “Panique en Occident : La Chine arrête d’importer nos déchets

  1. Pingback: Panique en Occident : La Chine arrête d’importer nos déchets — Les Amis de Warneton | UnPluscd

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.