Warneton (B) – La dangerosité des blocs pour les usagers du Pont-Rouge

Mise à jour : 11 février 2018

Par un riverain de la Chaussée du Pont-Rouge

En plus de la dangerosité que représentent ces blocs pour les usagers de la Chaussée du Pont-Rouge, ils posent un problème quant à l’arrivée d’éventuels secours.  Preuve à l’appui.

pont-rouge-incendie-clarebout-pompiers-20180205

Il a fallu plus d’une minute pour que le camion de pompiers venu chez Clarebout ce matin fasse son demi-tour. Photo : Un riverain de la Chée du Pont-Rouge (5/02/2018)

Depuis la mise en place des blocs, certains camions, voire voitures quittant le parking de l’usine Clarebout ne jugent plus nécessaire de marquer l’arrêt et passent à vive allure ne se préoccupant pas des gens venant du Pont-Rouge qui sont prioritaires.

D’autre part, à certaines heures il est très compliqué lorsqu’on vient de Warneton de s’engager sur la nouvelle route pour rejoindre le Pont-Rouge. Il nous faut être vigilant aux véhicules :
– venant de la route de Ploegsteert
– ceux sortant de la route express
– ceux quittant la route de la Warnave (route de Frelinghien)
– et surtout espérer que les camions qui viennent de l’usine aient bien vu qu’on attendait devant eux.

Donc pour la tranquillité de certains les autorités locales mettent en danger un bon nombre d’automobilistes et surtout bloque l’accès rapide aux secours. Il aura fallu plus d’une minute pour que le camion de pompiers1 venu chez Clarebout ce matin fasse son demi-tour.

Un peu plus de réflexion quant à la réelle utilité de ces blocs me semble plus que judicieux.

Revoir le plan de sortie des camions serait utile. Est-ce logique que les camions sortant de l’usine se trouvent directement face et non sur à droite véhicules venant de la « nouvelle route » ?

A Warneton, le 5 février 2018

____________

Chaque jour, 6  à 7 poids lourds arrivant du centre de Warneton s’engagent dans la chaussée du Pont-Rouge 

Selon des riverains, 6  à 7 poids lourds s’engagent chaque jour dans la chaussée du Pont-Rouge obligeant les chauffeurs à faire des manoeuvres dangereuses pour sortir de l’impasse…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Visionner les photos ci-dessus en grand format

_____________

Notes :

  1. Les pompiers de Heuvelland, de Messines et de Comines sont venus sur place.

EnregistrerEnregistrer

2 réflexions sur “Warneton (B) – La dangerosité des blocs pour les usagers du Pont-Rouge

  1. Bonjour,
    2 ou 3 fois par semaine, je rencontre des situations tres dangereuse là-bas. Surtout quand je passe la en vélo tot le matin. Les camions et les camionnettes de Ceratec n’arrêtent plus au stop…
    Pourquoi pas fermer la rue à l’autre côté avec des blocs de béton ? Il y aura moins de camions qui se trompe et ça va être moins dangereux…
    Bav

    J'aime

  2. Bah bravo, même les pompiers ne sont pas avertis que la commune a procédé à la mise en cul de sac de cette voirie. Super la communication entre les services ! Mais c’est vrai, ils sont déjà tous occupés avec leurs élections. Signalisation inefficace !!! Y a pas un jour où un poids lourds ou une voiture doit faire demi-tour ou marche arrière …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s