Renforcement de la filière agricole du Coeur du Hainaut au travers de l’implantation de la société Clarebout Potatoes à Frameries

La société Clarebout Potatoes vient de débuter il y a peu les travaux d’aménagement d’un centre de stockage et de pré-traitement de pommes de terre de plus de 9.000 m² au cœur de la zone d’activité économique de Frameries.

7dec28cc26de1d01f8d45dbb373ffca1-1468313771

L’entreprise a fait l’acquisition il y a peu d’un terrain de 4,14 ha pour ses deux premières phases et ambitionne, dans le cadre de la mise en œuvre de phases ultérieures, de faire l’acquisition d’un terrain de 6 ha.

Clarebout Potatoes, une entreprise familiale active dans la transformation de pommes de terre…

Depuis 1988, Clarebout Potatoes s’est développée pour devenir une entreprise de premier plan en Europe, spécialisée dans la transformation de pommes de terre. Elle produit des frites surgelées, des flocons et des produits pour les marques de distributeurs (private label).

L’acheminement et la sélection des pommes de terre font toujours partie intégrante de l’activité de l’entreprise dans le but de préserver la qualité et sa rentabilité. Grâce à la situation de l’entreprise au cœur de l’une des principales régions cultivables d’Europe pour les pommes de terre, elle peut compter sur une matière première fraîche de qualité supérieure via une collaboration étroite avec des agriculteurs-partenaires.

Le coeur du Hainaut, au centre du développement d’un hub transitoire pour le stockage de pommes de terre…

Clarebout Potatoes reste un groupe familial fortement intégré dans le monde agricole. Le groupe souhaitait réaliser une première étape vers un ancrage plus fort dans la région de Mons où, en raison des conditions climatiques et agronomiques, il existe un fort potentiel pour développer la culture et l’industrie de la pomme de terre et la mener à un niveau supérieur.

Afin de développer un hub transitoire pour le stockage de pommes de terre dans la région, Clarebout Potatoes, via CL WARNETON, vient de faire l’acquisition d’une parcelle de terrain de 4,14 ha au cœur du parc d’activité de Frameries. Ce parc d’activité est en effet idéal vu son accessibilité pour les agriculteurs ainsi que ses possibilités d’y développer, à terme, un site de 10 hectares. Ce projet permettra de renforcer structurellement l’approvisionnement en pommes de terre provenant de Wallonie.

Par des conseils et formations prodigués par deux membres de la société, les cultivateurs locaux pourront évoluer d’une culture du blé, peu rentable, ou de la culture de la betterave dont le prix est au plus bas, soumise à la fragilité des quotas, vers une culture à plus forte valeur ajoutée comme la pomme de terre qui a besoin de la même qualité de sol que la betterave.

Le groupe Clarebout Potatoes a par ailleurs déjà entrepris des actions (dont des prises de participation dans des exploitations) lui permettant de s’assurer de la disponibilité de quelques 250 hectares dans la région pour la culture de pommes de terre. Par ailleurs, 200 agriculteurs dans un périmètre de 50 km autour de Frameries cultivent déjà des pommes de terre pour le groupe Clarebout. Il est à noter que la culture de la pomme de terre est 7 fois plus intensive que celle de la betterave vu les opérations de plantation et non de semis. Le rendement est également plus intéressant pour l’agriculteur en pommes de terre (5.500 tonnes par hectare contre 3.000 pour les betteraves sucrières et 2.500 pour le blé et le maïs).

L’entreprise prévoit, dans un premier temps, la création de 8 emplois lors de son installation. Dans le cadre de la mise en œuvre de ce dossier, c’est surtout une autre activité de l’Intercommunale qui est illustrée, soit le soutien aux activités économiques existantes dans et hors zones d’activité économique. En effet, ce hub constitue un véritable soutien à toute la filière agricole locale et permettra de garantir des revenus plus « justes » aux producteurs.

Dans le cadre de cette première phase, un investissement estimé à 7 millions € sera réalisé sur le site, permettant notamment l’aménagement d’un centre logistique pour le stockage et le pré-traitement des pommes de terre (épierrage, tri, calibrage, traitement). Un bâtiment identique est prévu dans le cadre de la 2e phase (2018).

Source : IDEA.BE – 9 août 2016

Articles connexes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s