Stop au bétonnage des terres – Journée des luttes paysannes

La Journée Internationale des luttes paysannes est l’occasion de s’engager auprès des paysan.ne.s du monde entier pour réclamer le respect de leurs droits (le droit à la terre, le droit aux semences ou le droit à un revenu décent) et renforcer les alternatives aux systèmes agro-industriels.

Grande mobilisation
le 15 avril 2018 (10h00-16h00)
Domaine de Cambron, 7940 Brugelette (Pairi Daiza), Belgique

Organisation : FIAN Belgium
Plan d’accès

A l’occasion de la journée internationale des luttes paysannes, plus de 30 organisations – collectifs citoyens, syndicats paysans, ONG, associations environnementalistes et militantes – mèneront une action pour protéger des terres agricoles menacées par un projet de route vers le parc Pairi Daiza. Rendez-vous pour une journée de mobilisation conviviale, festive et engagée.

affichea2_web-2-cc044

Une action symbolique à Brugelette

Les organisations participantes sont réunies au sein du Réseau de Soutien à l’Agriculture Paysanne (ReSAP) et du mouvement « pays vert et collines » afin de protéger les terres agricoles et défendre le développement de projets d’agriculture paysanne. Elles ont choisi de mener une action symbolique sur des terres menacées par la construction d’une route pour le parc Pairi Daiza.

L’objectif de ce projet porté par le parc Pairi Daiza, les bourgmestres de Ath et Brugelette et la région est de poursuivre la construction d’une route de contournement du village de Gages (nécessaire) jusqu’à la N7/A8, malgré la destruction de plusieurs hectares agricoles de Wallonie, alors même qu’il existe des alternatives moins coûteuses en argent public et en terres agricoles (utilisation des voiries existantes, aménagements divers…).

Cette approche de l’aménagement du territoire entre en contradiction avec l’engagement du Gouvernement wallon de préserver les surfaces affectées à l’agriculture. Elle donne la part belle à la voiture. Elle ne tient pas compte non plus de la volonté de plus en plus de citoyens de privilégier l’agriculture paysanne et les circuits courts. La priorité est aux solutions alternatives.

Programme du 15 avril :

La journée débutera à 10h en face du parc par un petit déjeuner et une action de plantation de patates sur des terres menacées.

A partir de 11h45 au « crins de soies », dont la viabilité est menacée : Concert – Buffet local et paysan – Forum sur l’accès à la terre (avec prise de parole d’agriculteurs, de collectifs en lutte contre des projets d’artificialisation de terres agricoles et d’associations) – Expo photos et d’aquarelles.

Contact

Contact mail ReSAP : patates17avril@collectifs.net
Contact mouvement « pays vert et collines » : collectifpaysvert@gmail.com
Personnes de contact :

  • Johan Verhoeven (FIAN / ReSAP) : 0494/69.17.99
  • Sébastien Kennes (Rencontre des Continents / ReSAP) : 0477.54.69.86

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
« La nouvelle route porte atteinte à notre cadre de vie rural et à l’environnement, à la faune et la flore de nos campagnes. On s’interroge aussi sur l’absence d’étude d’incidence sur l’environnement, par rapport à cette route mais également par rapport à l’ampleur du développement du parc PAIRI DAIZA. Le tracé est celui qui a le plus d’emprises sur les terres agricoles. Des terres disparaissent chaque année (urbanisation, extension de zonings, routes, …) alors que nous vivons dans une région caractérisée par un réseau routier parmi les plus denses d’Europe. »
Collectif Pays-vert« 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s