Neuve-Eglise – Clarebout Potatoes est condamnée à une amende pour un accident mortel.

Traduction du Néerlandais : P. M.

Clarebout Potatoes de Neuve-Eglise a été condamnée à une amende de 25.200 euros par le juge d’Ypres après un accident mortel.

b9712775054z-1_20170802163818_0002bgc49hmim5-4-0.jpg

Une Française de 29 ans est décédée en avril 2016 dans l’unité de production de Clarebout Potatoes à Neuve-Eglise. L’accident s’est produit dans l’atelier emballage des frites surgelées où elle était affectée. Son corps a été retrouvé au croisement de deux bandes transporteuses de frites(1). Le travail de cette femme consistait à retirer les mauvaises frites. Elle a été retrouvée morte par des collègues. Selon l’auditeur du travail, ses vêtements étaient pris dans un tapis roulant. Apparemment, la femme travaillait sur un sol instable(2) et les éléments dangereux sur la machine n’étaient pas protégés. D’autres violations ont également été détectées.

La défense a blâmé l’accident sur la victime(3). Elle portait une écharpe, ce qui n’était pas autorisé. C’était la première fois qu’un tel accident s’est produit. Le procureur nota qu’au moment des faits, la femme portait son écharpe sous ses vêtements et non sur ses vêtements. Le juge a trouvé que les faits étaient prouvés et condamné l’entreprise à une amende de 25.200 euros, dont la moitié avec sursis.

Source : KNACK.BE – 5 mars 2018

_______________

Notes

1. Son corps a été retrouvé à 4m de son poste de travail
2. Sol instable constitué de palettes superposées. Et aucun collègue n’était présent pour actionner le bouton d’arrêt d’urgence.
3. La défense a insisté notamment le non respect de la sécurité dans cette entreprise et la faute inexcusable de l’employeur

Une réflexion sur “Neuve-Eglise – Clarebout Potatoes est condamnée à une amende pour un accident mortel.

  1. enfin une condamnation ! mais le prix de la vie de cette jeune femme n’est pas cher payé ! c’est quand même un début pour faire en sorte que la responsabilité de l’employeur soit engagée, jugée et condamnée et encourager à dénoncer les manquements graves aux conditions de travail et à la sécurité des salariés de l’entreprise.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s