Dès le 6 mars, des comprimés d’iode seront disponibles pour tous les Belges en pharmacie

Par Pauline Gilles

La distribution à l’échelle nationale de boîtes de comprimés d’iode, pour se protéger en cas d’incident nucléaire, se concrétise. À partir du 6 mars, il sera possible pour les Belges habitant dans n’importe quelle commune de recevoir gratuitement une boîte de gélules.

Depuis plusieurs années, des plaquettes d’iode sont distribuées préventivement aux Belges habitant dans un rayon de 20 kilomètres autour d’une centrale nucléaire (Tihange ou Doel).

En avril 2016, la ministre de la Santé Maggie De Block (Open Vld) avait annoncé que le rayon de distribution serait étendu à 100 kilomètres, dans le cadre d’une remise à jour du plan d’urgence nucléaire de la Belgique. Le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) était revenu à la charge en janvier 2017, programmant la grande distribution pour l’été. Mais depuis, le projet semblait être resté lettre morte, en tout cas jusqu’à aujourd’hui.

En effet, la grande opération de distribution des plaquettes d’iode débutera le 6 mars, dans une semaine exactement, annonce ce mardi La Capitale. Toutes les pharmacies du pays ont été (ou vont être) averties au moyen de directives très précises émanant du SPF Intérieur. En tout, 4,57 millions de boîtes contenant chacune dix capsules d’iode sont en cours d’acheminement vers les officines.

Dans toutes les communes

Concrètement, dès mardi prochain, il sera possible de vous en procurer dans n’importe quelle pharmacie, peu importe la distance à laquelle vous habitez des centrales nucléaires. Vous aurez simplement besoin de votre carte d’identité, et elles vous seront délivrées gratuitement. En même temps, vous recevrez une brochure contenant toutes les informations utiles, telles que des explications sur ce qu’est un accident nucléaire.

Lors d’une catastrophe nucléaire, un nuage radioactif se propage, laissant des particules radioactives se déposer un peu partout: dans le corps humain, mais aussi dans l’environnement. Or, ces particules nocives attaquent la thyroïde et causent à terme des cancers et d’autres maladies. Les comprimés d’iodure de potassium ont comme action de bloquer l’absorption des iodes radioactives par la thyroïde. Une fois la pilule ingérée, la thyroïde absorbe l’iode contenue à l’intérieur jusqu’à être saturée, et donc elle ne peut plus absorber le mauvais iode radioactif.

Lire la suite de l’article

Source : FR.EXPRESS.LIVE – 27 février 2018

Articles connexes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s