Les travaux sur la RN58 momentanément suspendus

20/04/2018 – La police locale de Comines-Warneton vous informe que les travaux de réfection sur la N58 sont momentanément suspendus.

En effet, le Service Public de Wallonie, responsable du chantier, cherche à trouver des subsides supplémentaires auprès de la SOFICO (commanditaire du chantier) afin de refaire les fondations de la chaussée et ainsi garantir une durabilité dans le temps de la qualité des voies de circulation (nids de poule, affaissement).

Les modifications de circulation apportées dans le cadre du chantier restent dès lors d’actualité. La Police locale vous rappelle que :

  • Le dépassement et les demi-tours sont strictement interdits ;
  • La vitesse est limitée à 70 km/h dans les zones de chantier excepté dans les zones de dévoiement où la vitesse est limitée à 50 km/h.

Des contrôles sont et seront effectués afin de faire respecter ces modifications de circulation.

La Police locale reste bien évidemment à disposition pour tout complément d’information et compte sur la courtoisie de tout un chacun pour que le chantier puisse continuer de la manière la plus optimale.

Source : POLICE DE COMINES-WARNETON – 20/04/2018

__________________

Remarques des Amis de Warneton

Le budget alloué pour la réfection – complète – de la RN58 était pourtant fixé, soit 4.960.000 € HTVA…

Dans son site internet, la SOFICO (Société de Financement Complémentaire des infrastructures) se vante de permettre la réalisation des infrastructures dans des temps record, à moindre coût, et de les maintenir en bon état sur le long terme…

Dès lors, comment expliquer la nécessité de ces subsides supplémentaires pour permettre l’achèvement de ces travaux ?

A vous de juger…

Une réflexion sur “Les travaux sur la RN58 momentanément suspendus

  1. Des rumeurs circulant à Comines-Warneton laissent entendre que l’entreprise STADSBADER aurait abandonné les travaux suite à l’annonce des poursuites dont elle fait l’objet depuis qu’un de ses ouvriers ait été pris en flagrant délit de vider le fond de sa cuve de camion dans le ruisseau longeant la N58 (La Voix du Nord du 10/03/2018)…
    Si ces rumeurs s’avéraient exactes, la suspension des travaux sur la N58 ne serait pas due à la nécessité d’une demande de subside supplémentaire auprès de la SOFICO comme cela est évoqué dans le communiqué de la Police de Comines-Warneton et relayé par l’administration communale…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s