Un danger silencieux

Le tableau idyllique d’un week-end à Warneton mérite cependant un petit bémol. Si le chemin de halage et la terrasse de la Malle Poste attirent beaucoup de monde le risque d’accident y est bien présent.

Des cyclistes en mal de vitesse, à fond les cale-pieds surgissent silencieusement dans le dos des passants, adultes, enfants et les frôlent dangereusement.

Courte vidéo réalisée un dimanche matin d’octobre 2015.

La vidéo ci-dessus réalisée lors d’une marche un dimanche matin d’octobre 2015 illustre bien la dangerosité du comportement de certains « cyclos ». Leur vitesse excessive fait bien sentir aux piétons que le RAVeL leur appartient et qu’ils n’ont rien à faire sur leur chemin. Cette situation est hyper stressante pour les promeneurs – surtout ceux qui sont accompagnés de leurs enfants – parce qu’ils doivent toujours regarder en arrière pour s’assurer qu’il n’y a pas un(des) cycliste(s) qui s’approche(nt)…
Ce que craignaient les marcheurs filmés dans cette vidéo est arrivé le dimanche suivant : l’un d’entre-eux a été renversé par un cycliste qui roulait vite. Fort heureusement, il n’y a pas eu de blessé…

Face à cette situation, ne pourrait-on pas inciter ces cyclistes à limiter leur vitesse sur tout le chemin de halage et surtout à actionner leurs sonnettes quand ils s’approchent des piétons ?

Et si cela devait être impossible, il nous faudra demander le placement de ralentisseurs (dos d’âne ou chicanes) avant et après la terrasse de la Malle Poste ? Voir l’exemple ci-dessous.

Articles connexes

Une réflexion sur “Un danger silencieux

  1. J’aime me promener à cheval sur le chemin de halage et je confirme que certains cyclistes (la plupart en groupe) se comportent comme s’ils étaient seuls au monde
    De loin, ils se manifestent en criant « vélos » ce qui doit se traduire par « dégage et laisse moi la place »
    Ou ils ne se manifestent pas et vous frôlent, ce qui est encore plus dangereux car le cheval est surpris et sa réaction peut être excessive.
    Beaucoup n’entendent pas freiner l’espace leur appartient les autres usagers sont considérés comme des gêneurs. Je parle des groupes de pseudos pros qui monopolisent tout l’espace, qui ne disent ni bonjour ni merci lorsque vous vous êtes déplacés bref des « moi d’abord ». Il en est d’autres heureusement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s