Ces agriculteurs flamands qui prennent le droit de pomper l’eau de la Lys à Bas-Warneton alors que c’est interdit en Flandre

Mise à jour: 18 juillet 2018

Il y a un an notre association signalait l’existence d’un trafic incessant d’engins agricoles flamands venant pomper illégalement l’eau de la Lys à Bas-Warneton.

Cette barrière, ces deux blocs de béton installés en travers du chemin du Prieuré près du cimetière à Bas-Warneton interdisent les tracteurs d’accéder au bord de la Lys. Photo: Patrick Maton (août 2017)

Les autorités communales avaient réagi un peu tardivement, avouons-le, en installant des barrières et des blocs de béton.

L’arrivée d’une période pluvieuse avait réglée le problème et mis fin aux dégradations des berges de la Lys et du chemin de halage non conçus pour accueillir des engins agricoles pesant des dizaines de tonnes….

Nous sommes en 2018, il n’a pas plu depuis plusieurs semaines et, de nouveau, le ballet des tracteurs reprend jour après jour.

Le 9 juillet, nous avons signalé cette atteinte à l’environnement à la police de Comines-Warneton. Cette information lui a été répétée le 11 et le 13 juillet. A ce jour, rien n’a changé alors que la Bourgmestre f. f. a été informée le 12/7. Le même jour, l’administration des voies hydrauliques avouait son impuissance…

Nous ne comprenons pas pourquoi les autorités flamandes interdisent à leurs agriculteurs de pomper l’eau de la Lys à Wervik et Menin et pourquoi cela est possible à Comines-Warneton.

Il semble qu’il y ait un sérieux problème dans le fonctionnement de nos administrations. Ce constat nous interpelle.

Est-ce de la paresse, de l’incompétence, de l’indifférence ou de la connivence ? Un ou plusieurs agriculteurs serai(en)t-il(s) parvenu(s) à convaincre les membres du collège échevinal d’être autorisé(s) à pomper l’eau de la Lys à Bas-Warneton..? La question mérite d’être posée. Non?

Pourquoi faire des règlements si nous ne sommes pas capables de les faire appliquer ? Pourquoi cet immobilisme de la part des autorités de Comines-Warneton ?

Il semble que ce soit plus facile de verbaliser un automobiliste distrait qui dépasse de 10 km/h la vitesse autorisée que de faire face à l’audace d’agriculteurs décidés et arrogants qui bravent effrontément les interdictions.
Bien sûr, on nous jure «qu’on va bien s’en occuper». Une semaine est passée, rien n’a bougé…

C’est pareil avec la promesse de caméras intelligentes destinées à verbaliser les plus de 3,5 T qui ne cessent de traverser Warneton. Un an est passé et toujours pas de caméras…

Pour en revenir aux pompages, il suffirait d’installer des blocs en béton au bout du chemin de la galoppe comme cela pu être fait l’année dernière pour interdire définitivement l’accès des tracteurs au chemin de halage.

L’année dernière, cette partie du chemin de la galoppe était interdite aux tracteurs grâce à l’installation de ces barrières et de ce bloc de béton. Photo: Patrick Maton (août 2017)

D’après la Bourgmestre f. f., le seul endroit autorisé aux agriculteurs de Comines-Warneton pour pomper l’eau de la Lys se situe à la station d’épuration de Comines.

Il n’y a donc aucun problème à condamner l’accès à Bas-Warneton.

Suite aux demandes répétées de notre association à la police de Comines-Warneton une barrière a finalement été mise en place en travers du chemin de la galoppe le 17 juillet (accès via la chaussée au Warneton).

received_276183922936601

 

Articles connexes

_____________

Notes

En raison de la sécheresse persistante et afin d’éviter une baisse supplémentaire du niveau des cours d’eau, le gouverneur de la Province de Flandre Occidentale, Carl Decaluwé, après s’être réuni avec les gestionnaires de l’eau et les producteurs d’eau potable, interdisait le 19 juin 2017 le pompage de l’eau des cours d’eau, des polders et des étangs dans toute la Province. Cette interdiction, d’une durée indéterminée, visait les agriculteurs et les particuliers. À l’époque, les contrevenants risquaient une amende de 1.600€… Et le gouverneur à même envisagé la confiscation du matériel agricole….

Le niveau très bas de la Lys pendant l’été 2017 n’a pas inquiété les autorités wallonnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s