Réaction des Amis de Warneton à la publication d’un article par le groupe Action de Comines-Warneton intitulé « Clarebout sous (vigilants) contrôles »

clarebout-warneton-20151011-01

Photo : Patrick Maton (octobre 2015)

Quels contrôles sont effectués ?
Sur le respect des normes et des exigences environnementales, des contrôles réguliers sont effectués par les services de la DGRN.

Amis de Warneton (ADW) : Pouvez-vous expliquer comment se déroulent les contrôles ?

Dès qu’une plainte est déposée (mais aussi de sa propre initiative), la Police de l’environnement intervient, effectue des prélèvements et des analyses.

ADW : Quand notre association signale une anomalie par téléphone à SOS Environnement, il faut 1 heure avant que l’inspecteur de la Police de l’Environnement de Mons n’arrive sur les lieux…
La dernière fois, c’était le 13 mai 2018, quand l’inspecteur est arrivé les rejets polluants dans la Lys que nous avions signalés (et filmés) étaient quasiment terminés… Voir la vidéo.
Quand nous envoyons des vidéos par courriel au SPW Police de l’Environnement, nous n’avons jamais de réponse, pas même un accusé de réception !
Nous trouvons que les autorités wallonnes sont extrêmement bienveillantes à l’égard de l’entreprise Clarebout. Nous nous demandons ce qui peut justifier une telle bienveillance….

L’inspection du travail vérifie, préventivement et lors de chaque accident, que la législation très stricte en la matière est respectée.

ADW : Comment pouvez-vous avoir la preuve que tous les accidents sont déclarés?
Comment expliquez-vous qu’un accident grave au mois de mai 2018 n’ait pas été relaté dans la presse?
Le dernier accident grave en mai dernier a nécessité la présence des pompiers, du SMUR et de la Police. Depuis, il y aurait eu une dizaine d’accidentés (brûlures)….

Est-il vrai que les pompiers et les ambulances éteignent leur sirène à l’approche de l’usine?

Les syndicats également font leur travail.

La Police locale et les services communaux contrôlent régulièrement les abords de l’entreprise.

ADW : Comment se fait-il que la police locale se soit déjà vue refuser l’accès de l’usine?

La zone de secours ZSWAPI donne ses instructions quant à la sécurité incendie et effectue régulièrement des visites de contrôle

ADW : La zone de secours devrait se dépêcher de conclure des conventions écrites en bonnes et dues formes entre Comines-Warneton, la Flandre et la France surtout. A l’heure actuelle ces conventions n’existent pas. C’est totalement inadmissible au vu des risques encourus de chaque côté de la Lys à cause justement de l’usine CL Warneton. Faut-il rappeler les incendies, l’épidémie de légionellose à Nieuwkerke, les accidents répétés? Faut-il rappeler que les plans des nouveaux projets de l’usine ne mentionnent même pas la France et s’arrêtent à la frontière comme si Deûlémont et ses habitants n’existaient pas? Ne sommes-nous pas en Europe ?

L’hygiène est contrôlée par l’AFSCA.

ADW : Il semble qu’au vu de certaines photos diffusées dans la presse l’année dernière cela en vaille vraiment la peine.

Sans oublier la sagacité des riverains ! Lorsque des odeurs trop prégnantes ont été signalées, une étude a même été lancée et une « brigade des nez » a été mise en place avec la collaboration des riverains.

ADW : Vous savez très bien que c’est grâce aux riverains transfrontaliers que ces démarches ont été mises en place et sûrement pas grâce à vous !
Vous vous êtes moqués durant 10 ans des plaintes sincères et justifiées des riverains qui n’ont jamais cessé de vous interpeller.
Il n’y a que depuis l’approche des échéances électorales que vous vous faites du souci pour vous en priorité.

Dès qu’une anomalie est constatée, un procès-verbal est dressé et, si elle est importante, le parquet (procureur du Roi) est saisi.

ADW : Il est extraordinaire de voir débarquer la fine fleur des autorités judiciaires de la Province pour constater de sérieux manquements et ne pas dresser de PV. 

Bien entendu, personne ne joue au shérif, mais prétendre qu’on ne fait rien ou qu’on laisse faire, c’est vraiment de la mauvaise foi (ou de la basse politique, n’en déplaise à ceux qui se décrètent « apolitiques »)

ADW : Vous devriez être «fier de votre ville» en constatant que des citoyens s’y engagent en politique.

Que s’est-il passé le 15 juin dernier ?
A l’initiative de l’inspection du travail, mais en collaboration avec d’autres services (Services de secours de la ZSWapi…), en présence du Procureur du Roi, du Commissaire de Police et de la Bourgmestre ff, une « visite de vérification » a eu lieu dans l’entreprise. Bien qu’elle se soit déroulée à l’improviste, cette visite ne s’est pas faite dans la précipitation : elle a été précédée de plusieurs réunions préparatoires entre les Autorités. Un certain nombre de manquements ont été constatés : passages piétons effacés ou obstrués… Si les aménagements réclamés en octobre dernier, suite à un accident mortel, ont bien été réalisés, l’Auditeur du Travail a souligné que l’attitude de l’entreprise dans d’autres domaines ne plaide pas en sa faveur : parking réalisé sans permis, documents réclamés par les Services de secours toujours en attente…
Aucun PV n’a été dressé.

ADW : Extraordinaire qu’aucun PV ne soit dressé. Faut-il y voir la cause d’une baisse de financement du budget de la Justice ou que les justiciables soient devenus des Clients «bons ou mauvais», voilà ce que de nombreux citoyens verront dans la relation de ces démarches Mesdames et Messieurs d’Action! Confer le célèbre coup de juste colère du Chevalier Jean de Codt .

Selon l’Auditeur du Travail, l’intention était « de passer un message à la Direction ».  Et selon lui, le message est bien passé.

ADW : Nous proposons de ne plus verbaliser les contrevenants sur l’entité de Comines-Warneton le temps que chacun puisse se mettre en ordre et que le message passe bien.

Des améliorations ont été constatées, mais elles sont insuffisantes
De l’avis de la plupart des Warnetonnois, la situation s’est améliorée. Les odeurs sont moins prégnantes, le charroi traversant Warneton a été dévié de manière significative. Et, le plus souvent, la station d’épuration fonctionne.

ADW : Comment expliquer les rejets polluants de la station d’épuration (STEP) dans la Lys et les odeurs d’excrément et d’oeuf pourri ? Ces odeurs nauséabondes démontrent que la STEP ne fonctionne pas correctement… La majorité sait très bien que l’association deûlémontoise et notre association ont mené une stratégie décisive dans ce dossier, pourquoi les dirigeants du groupe Action ignore-t-il systématiquement ses voisins français et notre association…?

Cependant, trop de dysfonctionnements sont encore constatés au niveau de l’entreprise. Par ailleurs, il faut noter aussi qu’une bonne partie des améliorations sont supportées par la population (limitation de vitesse de la RN58, contraintes aux agriculteurs locaux, investissement dans des moyens de contrôle…).
Clarebout Warneton doit encore faire des progrès.

Ce que nous attendons de Clarebout Warneton
De CL Warneton – comme d’ailleurs de toutes les entreprises de l’entité – nous attendons qu’elle se comporte en entreprise citoyenne :
1. qu’elle respecte sans failles la sécurité et le bien-être des travailleurs
2. qu’elle respecte sans transiger la quiétude et la qualité de vie des riverains
3. qu’elle s’abstienne de toute atteinte, même ponctuelle, à l’environnement.

ADW : Nous revendiquons ces trois points depuis la création de notre association

La commune le confirme : elle n’accordera aucune nouvelle autorisation (sauf si elle a pour objet d’améliorer la situation : sécurité, environnement, suppression de nuisances), tant que les 3 conditions ci-dessus ne sont pas remplies.

ADW : A voir dans le futur, après les élections…

Nous attendons de l’entreprise qu’elle contribue significativement à l’amélioration du bien-être des riverains, de l’environnement et du paysage au-delà de ses strictes obligations. Dans d’autres communes de Wallonie Picarde, des entreprises similaires ont été mises à l’honneur pour leur engagement citoyen. Nous attendons de Clarebout Warneton qu’il en fasse autant !

ADW : Si CL Warneton s’améliore, ce ne sera pas grâce au groupe Action mais parce qu’il vise l’obtention de norme(s) ISO (Organisation internationale de normalisation)

En conclusion,
Dans les faits, le groupe Action a toujours ignoré les plaintes des riverains et notre association qu’elle a vite cataloguée comme faisant partie de l’opposition… A notre avis, s’il a fait pression sur CL Warneton, cela s’est fait avec beaucoup de bienveillance et du bout des lèvres… Alors que comme l’a précisé le ministre de l’Environnement, Carlo Di Antonio, en réponse à la question parlementaire de la députée wallonne, Mathilde Vandorpe, du 7/12/2017, je cite, « Pour le reste, il faut rappeler que, en vertu de l’article D.149 du Livre Ier du Code de l’Environnement, le Bourgmestre peut notamment, sur base du rapport de l’agent constatateur et lorsqu’un procès-verbal d’infractions a été dressé :
– ordonner la cessation totale ou partielle d’une exploitation ou d’une activité ;
– mettre les appareils sous scellés et, au besoin, procéder à la fermeture provisoire immédiate de l’installation ;
– imposer au responsable de l’installation, exploitation ou activité précitée un plan d’intervention ou l’introduction d’un plan de remise en état ou de réhabilitation dans un délai déterminé ;
– prendre toute autre mesure utile pour faire cesser un danger pour l’environnement, en ce compris la santé humaine. »

Si notre bourgmestre f. f. avait exercé son pouvoir comme le prévoit la Loi, tous ces problèmes : nuisances et rejets accidentels dans la Lys récurrents, manque d’hygiène et de sécurité dans cette usine auraient été résolus depuis longtemps….
Comment expliquer aussi que la majorité n’a jamais voulu nous écouter quand nous affirmons que la production de CL Warneton autorisée par le permis de 2012 (1.140 T/jour) est largement dépassé et que de nombreuses anomalies ont pour origine cette surproduction…. Si seulement, nous avions été invités par la Commune pour en parler et lui fournir les nombreux indices qui convergent dans ce sens… A croire que certains sujets mettant en cause cette entreprise sont considérés comme tabous… Comment dès lors ne pas s’interroger sur la relation entre le groupe Action et cette entreprise ?

Aujourd’hui, comme nous approchons des élections communales, cette majorité semble s’approprier les mérites des nos actions ainsi que celles de Deûlémont Environnement.

Texte original :
https://docs.wixstatic.com/ugd/f5acc4_ebfd88246d7c45a5b82694be8ef22efe.pdf

Articles connexes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s