Une plainte pour inaction climatique jugée recevable : l’espoir d’ « une décision qui s’apparente à celle de Monsanto »

La justice européenne vient d’accepter d’examiner une plainte pour « inaction climatique » contre les Etats européens. Elle a été déposée par dix familles, dont un producteur de lavande installé dans la Drôme.

« Mes récoltes ont baissé en moyenne de 44% sur les dix dernières années, sans compter cette année« , déplore Maurice Freschet, un producteur de lavande de Grignan (Drôme). Il fait partie des dix familles qui ont saisi la justice européenne pour réduire davantage les émissions de CO2. La Cour de justice de l’Union européenne a annoncé, lundi 13 août, qu’elle acceptait d’examiner cette plainte pour « inaction climatique ». C’est la première fois qu’une telle assignation est jugée recevable en Europe.

Accompagné par neuf autres familles, ce lavandiculteur de Grignan reproche aux États européens leur inaction face au réchauffement climatique. Maurice Freschet n’est pas intéressé par de l’argent, explique-t-il à France Bleu Drôme Ardèche, mais demande des mesures concrètes pour préserver le climat. Il reste mesuré après l’annonce de la Cour de justice : « Le jour où on apprendra que les rejets climatiques seront encadrés et contraignants pour les États, alors là, oui, je commencerai à sourire. Mais on sera loin d’avoir résolu le problème« .

Lire la suite de l’article

Source : FRANCETVINFO.FR – 14 août 2018

Articles connexes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s