82 nuisances olfactives et sonores de l’usine CL Warneton signalées en août 2018

Ci-dessous le tableau récapitulatif des nuisances olfactives et sonores qui nous ont été signalées en août 2018 à l’aide de nos formulaires en ligne :
– Nuisances olfactives : https://amisdewarneton.org/je-temoigne/signaler-les-nuisances-olfactives/
– Nuisances sonores : https://amisdewarneton.org/je-temoigne/nuisances-sonores/
Nos associations Deûlémont Environnement et Les Amis de Warneton remercient tous ceux d’entre vous qui ont pris la peine de signaler ces nuisances. N’oubliez pas de relayer cette page SVP. Merci !

clarebout-warneton-nuisances-aout-2018-1

clarebout-warneton-nuisances-aout-2018-2

clarebout-warneton-nuisances-aout-2018-3

clarebout-warneton-nuisances-aout-2018-4

Nous attirons votre attention sur le fait que les formulaires de notre site web utilisées pour signaler les nuisances dérangent la direction de CL Warneton.

Explications de Jan Pote, le porte-parole de CL Warneton, interviewé par Christelle Jeudy à propos de 82 nuisances signalées en juillet dernier (La Voix du Nord du 25 août dernier) :

(…) « Restent les odeurs. «  La désodorisation reste un processus complexe  » ajoute Jan Pote en confirmant les tournées de « renifleurs » mises en place chaque jour par l’usine pour détecter les nuisances. «  Les odeurs sont plus perceptibles quand les températures sont élevées. Lors des journées chaudes, de légères odeurs de frites(1)  peuvent être perçues de façon discontinue  » continue Jan Pote en annonçant, là encore, de nouveaux investissements sur les oxydateurs thermiques(2), gicleurs et ventilateurs afin d’améliorer la désodorisation. L’entreprise demande par ailleurs aux riverains de signaler les nuisances via un mail ou par téléphone(3) communication@clarebout.com ou 00 32 57 45 20 19), même si «  nous n’attendons pas les plaintes pour agir  », indique le porte-parole.

1) Les riverains ne signalent pas de légères odeurs de frites comme le prétend Jan Pote mais des odeurs de « Graillon », de « Vapeurs grasses d’huile de friture (VGHF) », « d’excrément », d’oeuf pourri »,…

2) Lors de la réunion Odometric du 23 juin 2016, les responsables de l’usine Clarebout nous avaient promis que la nouvelle cheminée et l’installation d’un oxydateur thermique de 1 million d’euros mettrait fin définitivement aux nuisances olfactives. Deux ans plus tard, les faits ont démontré que cet investissement était surtout motivé par une augmentation de production à venir…

3) Il ne faut pas que les riverains signalent les nuisances directement à l’usine ou alors s’ils le font il faut qu’ils nous envoient une copie. Mais le mieux de tout c’est de les signaler par notre intermédiaire.
En adressant les plaintes uniquement à l’usine, la Police de l’Environnement, l’administration communale de Comines-Warneton et nos associations n’en seront pas informées… Ces nuisances resteront connues en interne chez CL Warneton.

Enfin, la ligne 7 devrait être mise en service ce 1er septembre 2018 ou très prochainement. Autorisée dans le permis unique de 2012 pour produire 72T/jour de spécialités, cette nouvelle ligne de production devrait produire beaucoup plus : ±1200 tonnes / jour et pas que des spécialités… Selon nos sources dans l’usine, la ligne 7 serait la plus grande des deux unités de production de Clarebout Potatoes (Neuve-Eglise et Warneton)…

Avec mise en service de cette ligne il faut s’attendre à une multiplication des nuisances olfactives et sonores, les rejets d’effluents polluants dans Lys et une augmentation du charroi lourd entrant ou sortant de l’usine de Warneton.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s