Cessons de tourner autour du pot climatique!

Il faut de toute urgence radicaliser le combat pour le climat. À partir d’un réchauffement de 2°C, la Terre pourrait basculer dans un régime de  » planète étuve « . Un cataclysme inimaginable, avec une hausse des océans de 12 mètres au moins et une biodiversité effondrée. Si l’humanité survivait ce serait au prix de l’élimination des plus pauvres dans les pays pauvres, qui sont les moins responsables du changement climatique !

Photo : Pixabay

Le réchauffement est beaucoup plus menaçant et rapide qu’on ne le pensait. La température a augmenté de 1.1°C par rapport au 18e siècle et les conséquences sont là : sécheresses, cyclones ultra-violents, inondations, fonte des glaces… Aucun doute n’est permis : la catastrophe est en marche. Il faut tout mettre en oeuvre pour maintenir le réchauffement au-dessous de 1,5°C, comme décidé à la COP21. 

Ce n’est pas ce qui est en train de se passer, loin de là. Les multinationales, la finance et les gouvernements à leur service ne l’entendent pas de cette oreille : « Tout mettre en oeuvre » mettrait en danger la croissance et les profits. Pour le moment, aucun des pays européen n’a même respecté ses engagements de la COP21. 

Deux camps politiques se dessinent. 

Le premier camp est celui de Trump et Bolsonaro qui jettent l’accord de Paris à la poubelle. Leur calcul est monstrueux : peu importe la catastrophe, les pauvres crèveront, les riches s’en sortiront toujours. Ce sont les chevaliers de l’Apocalypse climato-fasciste ! 

Le deuxième camp est celui des apprentis-sorciers. Macron, Merkel, Xi Jinping et Cie veulent « dépasser temporairement » les 1,5°C et refroidir le globe ensuite grâce aux « technologies à émissions négatives ». Ce serait risible si la situation n’était pas si grave : 1°) personne ne sait si ce refroidissement est possible ; 2°) cette idée encourage les « mauvais élèves » (comme la Belgique) à ne même pas respecter leurs engagements insuffisants ; 3°) pendant le « dépassement temporaire », des rétroactions irréversibles peuvent déboucher sur la « planète étuve ».

Lire la suite de l’article

Source : LEVIF.BE – 21 novembre 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.