Bonne Année 2018 et « soyez le changement que vous voulez voir dans le monde! »

Interview imaginaire de l’apôtre de la non-violence faite à partir de citations exactes.

gandhi-1920x1121

Mahatma Gandhi (1869-1948).

Avant d’être assassiné en 1948 par un fanatique hindou, à 80 ans, le Mahatma Gandhi ( “La Grande Âme ”) eut le temps de beaucoup s’exprimer sur la désobéissance civile et la non-violence comme moyen d’action politique. Écoutons comment il lutta… en paroles, son arme préférée.

Pourquoi pensez-vous que la non-violence peut venir à bout de toute les servitudes du monde ? Ce serait la force suprême ?

La force ne vient pas des capacités physiques. Elle vient d’une indomptable volonté. La non-violence est mon premier article de foi. C’est aussi le dernier article de mon credo. Je ne suis pas visionnaire. Je prétends être un idéaliste pratique. La religion de la non-violence n’est pas réservée aux saints ; elle est aussi destinée à l’homme moyen. La victoire obtenue par la violence équivaut à une défaite, car elle est momentanée.

Mais comment rester serein et maître de soi ?

Le courage n’est rien sans la sérénité. Le seul tyran que j’accepte en ce monde est la calme voix intérieure. On ne peut battre son adversaire que par l’amour et non la haine. La haine est la forme la plus subtile de la violence. Le vrai démocrate est celui qui, grâce à des moyens purement non-violents, défend sa liberté, par conséquent celle de son pays et finalement celle de l’humanité tout entière.

Lire la suite

Toujours plus d’assassinats de défenseurs de l’environnement, rapporte Amnesty international

amnesty-International-logo

Presque partout dans le monde, des activistes manifestant pacifiquement contre le développement effréné d’industries qui détruisent et polluent la nature, sont assassinés. Le nombre de meurtres et de « disparitions forcées », de menaces et d’attaques, ne cesse d’augmenter globalement, ainsi que celui des pays qui laissent la violence s’installer sur leur territoire. On estime qu’environ 3 500 défenseurs des droits humains ont été tués dans le monde depuis l’adoption de la Déclaration sur les défenseurs des droits humains en 1998.

Qu’elles soient touristiques, minières, électriques, nucléaires, gazières ou pétrolières, les industries extractives sont souvent complices de ces homicides.

Lire la suite

Aujourd’hui, 10 décembre, c’est la journée mondiale des Droits de l’Homme…

featured-image-index

« Où commencent les droits universels, après tout ? Ils commencent près de chez soi, en des lieux si proches et si petits qu’on ne peut les voir sur aucune carte du monde. […] Si dans ces lieux, les droits sont dénués de sens, ils n’en auront guerre davantage ailleurs. Si chacun ne fait pas preuve du civisme nécessaire pour qu’ils soient respectés dans son entourage, il ne faut pas s’attendre à des progrès à l’échelle du monde. »  – Eleanor Roosevelt

La Déclaration universelle des droits de l’homme a 70 ans

Œuvrons pour l’égalité, la justice et la dignité humaine

La Journée des droits de l’homme est célébrée chaque année le 10 décembre, jour anniversaire de l’adoption par l’Assemblée générale des Nations Unies de la Déclaration universelle des droits de l’homme en 1948. Cette année, la Journée des droits de l’homme donne le coup d’envoi à une année d’événements marquant la célébration prochaine du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, un document fondateur qui a proclamé les droits inaliénables de chaque individu en tant qu’être humain, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. Il s’agit du document le plus traduit dans le monde, disponible en plus de 500 langues.

Lire la suite