Le bois du Gheer ou Ploegsteert, le mémorial, les huit cimetières et les deux cratères de mine ont été classés au patrimoine wallon par arrêté du 28 décembre 2017

2/03/2018 – Communiqué de la Société d’Histoire de Comines-Warneton

Dans le cadre du projet de classement au patrimoine mondial de l’Unesco des cimetières et du mémorial de Ploegsteert il se devait que la région wallonne classe d’abord le site.
Le classement wallon est plus large que celui du projet de l’Unesco soit l’entièreté du bois de Ploegsteert, le huit cimetières et les deux cratères de mines.
La zone classée au patrimoine wallon par arrêté du 28 décembre 2017 est reprise sur la carte ci-dessous en rouge.
Un recours est possible.

spw-patrimoine-bois-ploegsteert-gheer

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Warneton (B) – Petites et grandes histoires autour de la Lys

Par Antoine Pontrandolfi

b9714385386z-1_20180111185526_0002bgglaft912-1-0

Le guide est passionné et passionnant. Au fil de la Lys, Philippe Mouton explique, décrypte, enseigne l’histoire de Comines-Warneton à travers le paysage. Des traces visibles de loin à celles qu’il faut deviner, la balade nous fait remonter jusqu’à l’ère glaciaire pour s’achever de nos jours. ©Photo : A. P.

De la défense de mammouth aux vestiges des templiers, l’histoire est riche de traces à Warneton.

Ancien instituteur, Philippe Mouton aime faire découvrir l’histoire de Comines à ses habitants. Par plusieurs points de passage, il illustre, le long de la Lys, le passé cominois de l’ère glaciaire à aujourd’hui. Des balades qu’il effectue pour le compte de l’ASBL Écovie.

> 45.000 ans avant J.-C : La visite guidée débute aux briqueteries de Ploegsteert. « C’est un livre ouvert sur la préhistoire locale. Là, dans les argilières, on a fait des découvertes magnifiques » résume Philippe Mouton. Comme cette défense de mammouth de deux mètres de long, découverte en novembre 1997. « Plus on creuse, plus on remonte le temps. C’est d’autant plus fascinant qu’on a découvert un puits romain à une vingtaine de mètres de là. Cette carrière est un témoin privilégié de la faune et des civilisations qui ont peuplé Comines-Warneton. La balade commence ici de la plus belle des façons

> 3.000 ans avant J.-C. : Un champ en pente et en bordure de Lys a donné lieux à d’autres découvertes d’une grande richesse entre Warneton et Bas-Warneton. Une tribu du néolithique en a fait son cadre de vie, il y a 5.000 ans. « Ces gens-là représentent bien la mutation entre les chasseurs-cueilleurs et les éleveurs. Ils avaient la Lys en contre-bas pour pêcher, une partie de pâture humide où l’herbe poussait à foison, idéale pour les bêtes et une autre en aval, plus sèche pour les cultures. On y a retrouvé des outils en silex. »

Suivre ce lien pour lire la suite : http://www.nordeclair.be/archive/d-20180112-3K00UR

Source : NORD ECLAIR – 12 janvier 2018

Warneton (B) – Compte rendu de la conférence « Le front 14-18 vu du ciel » du 1er déc. 2017

Mise à jour : 7 décembre 2017

Par Francis De Simpel*,
6 décembre 2017

dsc_5502-copier

Jean Bourgeois (à gauche) et Francis De Simpel. Photo: Michel Sence.

Environ 180 personnes assistèrent à la conférence donnée dans l’église de Warneton le vendredi 1er décembre 2017.
Le conférencier, Jean Bourgeois qui a passé une partie de sa jeunesse à Comines-Warneton, est professeur d’archéologie à l’université de Gand. Il s’est intéressé à la photographie aérienne car elle permet de découvrir du haut du ciel des traces archéologiques non visibles au niveau du sol.
Un des aspects de l’archéologie est aussi l’étude de l’archéologie militaire en particulier celle de la guerre 1914-1918 dans nos régions.
Aidé de collaborateurs Jean Bourgeois a rassemblé des milliers de photos aériennes en provenance de différents pays.
Pour l’ensemble du front entre la mer du nord et la rivière la Lys, 20.000 photos ont été scannées et identifiées.
Pour la seule région de Comines-Warneton 1.600 photos ont été récoltées. Ces photos avec l’étude des cartes militaires, des sondages magnétiques au sol permettent de découvrir ce que fut exactement le front.
Voici quelques résultats en ce qui concerne la seule région de Comines-Warneton d’environ 60km2.
Pas un centimètre du sol qui n’ait été photographié. Les photos révèlent entre autres choses que notre région avec un front de 3 à 6 km comportait 472 kilomètres de tranchées, 2.809 abris possibles, 150 kilomètres de voies étroites, etc….
Ainsi il apparaît que sur plus de cent kilomètres du front à partir de la mer du nord, le bois de Ploegsteert ou du Gheer conserve dans son sol le témoignage d’un site 14-18 pratiquement intacte avec plus de 40 abris, 900 mètres de tranchée et formerait ainsi la relique la plus étendue en surface de cette partie du front.
Les différentes possibilités de découvertes à partir des photos a intéressé le public; la conférence ayant duré 1h30 sans que cela ait donné l’impression d’être long.

* Francis De Simpel est Président de la société d’Histoire de Comines-Warneton et de la Région (SHCWR)

Lire la suite

Warneton (B) – Ve. 1er déc. 2017 à 20h : Conférence « Le front 14-18 vu du Ciel »

Mise à jour : 6 décembre 2017

Conférence-diaporama sur le thème « Le front 14-18 vu du ciel »
Projection et commentaires de photographies aériennes de la région Ploegsteert, Warneton, Comines.
Quand ? Vendredi 1er décembre 2017 (20h00)
Où ? Eglise Saints Pierre & Paul de Warneton (B)

Conférenciers:
– Jean Bourgeois, Professeur de l’Université de Gand,
– Francis De Simpel, Président de la société d’Histoire

Entrée : 2€

shcw-conference-20171201-

Articles connexes

Compte rendu de la conférence ‘Le front 14-18 vu du ciel’ (Francis De Simpel – 6 décembre 2017)