A propos du charroi agricole dont le chargement n’est pas bâché…

Warneton – 14/03/2017 (vers 12h20) – Un automobiliste nous rapporte avoir suivi un camion sur la RN58 en direction de Comines qui transportait des frites.  La remorque plus que bien remplie n’était pas bâchée. « On pouvait suivre le poids lourd à la trace », dit-il en ajoutant que ce camion venait de l’entreprise Clarebout de Warneton…

17342513_422486474757194_3543999281385739806_n

Ce camion en infraction n’est malheureusement pas un cas isolé. Le chargement des remorques de camions et de tracteurs traversant le centre de Warneton selon l’axe nord-sud (chaussée d’Ypres – Pont de la Lys et inversement) n’est en effet pas bâché, ce qui explique la présence de légumes et pommes de terre tombées des remorques jonchant sur la rue et les trottoirs depuis la chaussée d’Ypres jusqu’au pont (et bien entendu au-delà).
Ces tracteurs et camions transportent des carottes, des choux de Bruxelles, des courgettes, et des pommes de terre,…) entre l’usine Pinguin Foods de Sainte-Marguerite et celles de Westrozebeke et Langemarke.

Quelques exemples en photos…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Arrêté royal du 27 avril 2007

Cet arrêté Royal paru dans le Moniteur belge du 7 mai 2007 dit que le chargement d’un véhicule ne doit pas traîner ou tomber sur la voie publique et que le chargement doit être fixé et protégé par un filet ou une bâche… :

Art. 2
L’article 45.1 du même arrêté, modifié par l’arrêté royal du 18 septembre 1991, est remplacé comme suit :
« 45.1. Le chargement d’un véhicule doit être disposé de telle sorte que, dans des conditions de route normales, il ne puisse :
1° nuire à la visibilité du conducteur;
2° constituer un danger pour le conducteur, les personnes transportées et les autres usagers;
3° occasionner des dommages à la voie publique, à ses dépendances, aux ouvrages qui y sont établis ou aux propriétés publiques ou privées;
4° traîner ou tomber sur la voie publique;
5° compromettre la stabilité du véhicule;
6° masquer les feux, les catadioptres et le numéro d’immatriculation. » .

Art. 3.
L’article 45.4 du même arrêté est remplacé comme suit :
« 45.4. Les accessoires servant à fixer ou à protéger le chargement doivent se trouver en bon état et être utilisés correctement.
Tout élément entourant le chargement, tel qu’une chaîne, une bâche, un filet, etc. doit le faire étroitement. » .

Texte complet de cet arrêté royal : http://code-de-la-route.be/…/wijzi…/KB011275/070507b.pdf

Charroi agricole entre la France et la Belgique traversant Warneton (B)

Le charroi agricole entre l’usine Pinguin Foods(1) de Sainte Marguerite et celle de Langemark (près d’Ypres) traversant Warneton (B). La récolte des carottes a commencé vers le 13 octobre. Depuis, celles qui ont été récoltées en France sont transportées par tracteurs à Langemark (près d’Ypres) pour y être nettoyées… Une fois lavées elles sont de nouveau transportées par tracteurs ou camions pour être livrées chez Pinguin Foods à Sainte Marguerite.
A partir du 18/11/2016 nous n’avons plus remarqué ce type de charroi….

transport-tracteurs-carottes-sales-remorques-non-bachees-20161104-01

Ce tracteur transportant des carottes fraîchement récoltées en France se dirige vers l’usine Pinguin de Langemark

transport-carottes-nettoyees-remorques-non-bachees-20161026

Les carottes nettoyées sont transportées par camions de Langemark à Ste Marguerite

transport-carottes-nettoyees-remorques-non-bachees-20161104-01

ou par tracteurs…

transport-carottes-nettoyees-remorques-non-bachees-retour-20161026

Camion retournant à vide de Ste Marguerite à Langemark pour y être de nouveau chargé de carottes…

Photos (prises entre le 26/10 et le 4/11/2016) : ©P. M. 

_______________

Notes

  1. Pinguin Foods possède trois unités de production situées à
    – Sainte Marguerite
    – Langemark et
    – Westrozebeke, ce qui explique les poids lourds faisant la navette plusieurs fois par jour entre la France et la Belgique en traversant Warneton…