Poids lourds et tracteurs agricoles traversant le centre de Warneton malgré l’interdiction aux +3,5T (vidéos)

Les poids lourds et les tracteurs agricoles sont nombreux à traverser en toute impunité le centre de Warneton malgré la présence de panneaux d’interdiction aux +3,5T.

Visionner les montages vidéos ci-dessous réalisés à partir d’enregistrements effectués entre les 25/10 et le 23/11 à différents moments de la journée…

25/10/2017 (16h00 à 17h30 et 19h00 à 20h50)
Durée du montage vidéo : 12mn34s

26/10/2017 (19h00 à 22h15)
Durée du montage vidéo : 5mn

Lire la suite

Pollution de l’air: cri d’alarme des médecins, Smet se réjouit de l’initiative

Emissions of a starting diesel engine

Les quotidiens Le Soir et De Standaard publient lundi une lettre ouverte, transmise par « une centaine » de médecins de Belgique, qui souhaitent « tirer la sonnette d’alarme » auprès des autorités fédérales et régionales bruxelloises au sujet de la pollution atmosphérique. « Malgré l’obligation des autorités de garantir un air plus sain depuis 2010, la population vit dans un air dangereux et malsain », préviennent les scientifiques. « La pollution de l’air nuit gravement à la santé des Bruxellois et des navetteurs, et particulièrement à celle des enfants, des personnes âgées et des personnes déjà atteintes d’une maladie », ajoute le texte, qui précise que, de nos jours, « même les non-fumeurs courent le risque de mourir d’un cancer du poumon ». Du risque cardiovasculaire à l’asthme en passant par des troubles cognitifs: les effets de la pollution de l’air sont liés en Belgique à « une réduction importante de l’espérance de vie, qui se traduit annuellement par au moins 632 décès prématurés ».

« Ceci pourrait être évité si Bruxelles appliquait les normes de l’OMS et respectait les taux de concentration moyenne de particules fines de 20 microg/m³ », assènent les auteurs. « Le gain d’espérance de vie se traduirait par une économie d’un montant impressionnant de plus de 758 millions d’euros par an ».

« Dans le cas de la pollution de l’air, la recherche scientifique ne laisse pas d’ambiguïté sur les causes que nous devons viser pour protéger les citoyens », et la résolution de ce problème « incombe à notre gouvernement et à nos ministres ». « Un air sain est d’ailleurs un droit fondamental et universel », souligne la lettre ouverte, qui évoque une « crise de santé silencieuse et inacceptable ».

Les médecins pointent une politique insuffisante, notamment dans le cadre du Plan Air-Climat-Énergie mis sur pied par le gouvernement bruxellois en 2016, qui « ne satisfait pas (…) aux exigences de la directive européenne en matière de qualité de l’air (directive 2008/50/CE) ».

Lire la suite

23/10/2017 – Poids lourds et tracteurs agricoles traversant le centre de Warneton malgré l’interdiction aux +3,5T…

Ce 23/10/2017, les poids lourds et les tracteurs agricoles étaient nombreux à traverser en toute impunité le centre de Warneton entre 13h00 et 15h00 malgré la présence de panneaux d’interdiction au +3,5T. Nous déplorons l’absence d’agents de police pour constater et verbaliser…

Articles connexes

28/10/2017 – Le point sur la circulation du charroi lourd dans le centre de Warneton depuis la mise à 90km/h de la N58

L’Europe a perdu plus de 400 millions d’oiseaux d’espèces communes en 30 ans

la-chute-du-nombre-de-moineaux-a-paris-s-accelere

La gestion actuelle de l’environnement apparaît incapable d’enrayer l’hécatombe de nombreuses espèces récemment encore communes, selon une étude d’«Ecology Letters».

C’est une hécatombe : avec 421 millions d’oiseaux de moins en trente ans, la gestion actuelle de l’environnement en Europe apparaît incapable d’enrayer la disparition de nombreuses espèces récemment encore considérées comme communes, révèle une étude publiée, lundi 3 novembre, par le journal scientifique Ecology Letters, qui critique les méthodes modernes d’agriculture et la disparition de l’habitat.

A l’inverse du déclin, allant jusqu’à 90 %, enregistré chez des espèces aussi communes que la perdrix grise, l’alouette des champs, le moineau et l’étourneau, on note pendant la même période l’amélioration des effectifs de certaines espèces rares d’oiseaux grâce à des mesures de conservation, selon l’étude.

Lire la suite

Pas de mégots dans mon caniveau!

Vous ne jetez pas vos mégots de cigarette dans votre salon ? Ne les laissez pas non plus tomber dans la rue ! Pas de poubelle en vue ? Procurez-vous un cendrier de poche, en vente au prix de 1 € dans les recyparcs Ipalle.

cendrierdepoche

Vous pouvez vous procurer dans les recyparcs Ipalle des cendriers de poche au prix de 1€. 
Joliment colorés et munis d’un porte-clés, ils permettront aux fumeurs de conserver leurs mégots avant de les jeter à la poubelle. (Photo : IPALLE)

Ce n’est pas parce qu’ils sont petits qu’ils ne polluent pas. Chaque année, dans le monde, des milliards de mégots de cigarette sont jetés dans la nature…

Lire la suite

La traversée dramatique du mégot… du trottoir à la mer…

Amis fumeurs, savez-vous que les mégots que vous jetez par terre sont des déchets extrêmement polluants et non biodégradables qui polluent nos rues, la flore et la faune, et en particulier le milieu marin? 

voyage-d-un-megot-ecocide

Source : ECOCIDE.ORG

Dans le monde, 4 300 milliards de mégots de cigarettes sont jetés dans les rues chaque année soit 137 000 mégots par seconde, soit 2 300 000 tonnes de mégots !

Lire la suite

Les mégots de cigarettes jetés dans les rues ou sur les plages sont un véritable fléau pour la planète

megots-de-cigarettes

Les mégots de cigarettes jetés dans les rues ou sur les plages sont un véritable fléau pour l’homme et la planète…

Nos élus de Comines-Warneton devraient sensibiliser les fumeurs sur la nécessité absolue de ne plus souiller l’environnement avec leurs mégots. Les cigarettes sont nocives pour la santé. Les fumeurs le savent mais elles le sont aussi pour la planète.

Chaque année, 72 milliards de mégots sont disséminés dans la nature. Or, ce sont des déchets non biodégradables qui polluent les villes, la flore et la faune, en particulier le milieu marin. Différentes solutions pour réduire leur impact sur l’environnement ont été proposées, sans grands résultats. Sensibiliser les fumeurs à cette pollution semble être le meilleur moyen.

Lire la suite

La pollution, c’est 35 % de production d’énergie solaire en moins !

Cet article devrait intéresser fortement les possesseurs de panneaux solaires de Warneton et des environs. On y lit que les retombées de poussières dues à la pollution de l’air réduisent considérablement l’efficacité des panneaux photovoltaïques. Qu’en est-il de la baisse de rendement si on ajoute à ces poussières les retombées graisseuses de l’usine Clarebout Warneton ? 
Si vous subissez de telles nuisances vous pouvez les signaler via le formulaire dédié à ce type de nuisances. Cliquer sur le lien suivant : https://amisdewarneton.org/je-temoigne/retombees-de-particules-dhuile-de-friture/

panneaux-photovoltaiques

Pour lutter contre le réchauffement climatique, de plus en plus de pays parient sur l’énergie solaire. Pourtant, une étude récente prouve que les particules de pollution réduisent fortement l’efficacité des panneaux solaires.

Les efforts de nombreux pays qui s’équipent de panneaux solaires méritent d’être salués. Mais lorsqu’ils sont recouverts de poussière générée par la pollution, leur efficacité n’est plus au rendez-vous !

Les panneaux solaires, moins efficaces lorsqu’ils sont sales

L’énergie solaire emmagasinée par les panneaux solaires est rentable et permet de réduire la dépendance aux énergies fossiles. De plus en plus de pays se lancent dans des installations de grande ampleur, afin de développer au maximum cette énergie renouvelable. Quand la pollution s’en mêle, les choses ne sont pas si simples.

C’est en visitant une installation de panneaux photovoltaïques et en constatant la saleté accumulée sur ces derniers que Michel Bergin, professeur d’ingénierie de l’Université Duke(1), a décidé de faire des recherches. L’étude a été publiée ce mois-ci dans la revue Environmental Science and Technology Letters. Les panneaux solaires sont-ils encore efficaces lorsqu’ils sont recouverts de particules provoquées par la pollution de l’air ? Les chiffres sont alarmants.

Lire la suite

Clarebout Warneton – 82 plaintes de riverains pour nuisances olfactives et 2 pour nuisances sonores en juin 2017.

Depuis très récemment Aline Belpaire du service de l’environnement de Clarebout Potatoes à Warneton prétend dans ses courriels accusant réception de nos plaintes que des rondes de contrôle sont effectuées sans constater de mauvaises odeurs. Ces courriels sont envoyés en copie à la Police de l’environnement de Mons ainsi qu’à l’administration communale de Comines-Warneton…

Exemple de réponses reçues :

27/06/2017 – « Nous avons bien reçu votre plainte concernant des nuisances olfactives. Nous vous remercions pour ce renseignement.
Différentes rondes de contrôle ont été effectuées le weekend dernier, notamment le samedi 24/06 à 10h et à 17h. Aucune odeur de cuisson ou de graisse n’a été constatée.« 

30/06/2017 – « Nous avons bien reçu votre plainte concernant des nuisances olfactives. Nous vous remercions pour ce renseignement.
Nous avons effectué une ronde de contrôle ce matin à 8 heures. Nous n’avons pas pu constater d’odeurs de cuisson dans le Faubourg de Lille et dans la rue d’Ypres.
Nous avons également effectué une ronde de contrôle à 13 heures. Nous avons pu constater des odeurs de frites dans la chaussée d’Ypres. Celles-ci provenaient de la baraque à frites.
 »

29/06/2017 – « Nous avons bien reçu votre plainte concernant des nuisances olfactives. Nous vous remercions pour ce renseignement.
Nous avons effectué une ronde de contrôle hier après-midi. Nous n’avons pas pu constater d’odeurs de cuisson. »

Lire la suite

Avis du porte-parole de Marie-Eve Desbuquoit sur le projet de plateforme portuaire au Pont rouge à Warneton (B)

Dans l’émission SAMEDI+ diffusée hier 10 juin 2017 sur NOTELE M. Vandeschelde, le porte-parole de notre bourgmestre f. f. et de la majorité à Comines-Warneton, donne son avis sur le projet de plateforme portuaire au Pont rouge à Warneton. Ses propos sont  sans équivoque : dans ce projet la pollution et les nuisances seront pour Warneton et ses habitants. En compensation des espaces naturels seront aménagés au Bizet et à Comines…

Ecoutons-le.

Extrait de l’émission Samedi+ diffusée sur NOTELE le 10 juin 2017.

Suivre ce lien pour visionner l’intégralité de cette émission : http://www.notele.be/list13-le-jt-a-la-carte-media51093-plate-forme-bimodale–economie-vs-environnement.html