Les émissions de CO2 repartent à la hausse à cause de la chute du diesel

Par Florent Ferrière

La dégringolade des ventes de voitures à moteur diesel a pour conséquence l’augmentation des rejets moyens de CO2, les véhicules à bloc essence rejetant plus de dioxyde de carbone.

emissions-co2-circulation.jpg

Photo : ©Shutterstock

C’est une première depuis 23 ans : la moyenne des émissions de CO2 des véhicules vendus en France a progressé. Selon AAA Data, spécialiste des statistiques automobiles, elle était l’année dernière de 111 g/km, une hausse de 1 gramme par rapport à 2016. Voilà qui peut sembler étonnant, avec la progression régulière des immatriculations de véhicules écologiques. Hybrides et électriques ont représenté 5 % des livraisons en 2017, contre 4 % en 2016.

Mais cette augmentation s’explique par la chute des ventes des voitures à moteur diesel, qui émettent moins de CO2 que les autos à bloc essence. La part de marché du gazole a encore chuté de 5 points pour tomber à 47,3 % l’année dernière. Et le recul se poursuit, avec seulement 41 % en janvier 2018 ! Les raisons sont désormais bien connues : scandales à répétition, offre qui se réduit avec des modèles sans diesel et resserrement des prix à la pompe.

Lire la suite

La peur, source de pouvoir

par Serge Rouleau1

La peur est une émotion causée par un danger anticipé. Elle est essentielle à la survie de l’espèce humaine. Elle nous permet de rapidement identifier les dangers qui menacent notre bien-être et parfois nos vies. Elle nous protège en nous obligeant à évaluer la situation à laquelle nous sommes confrontés et à choisir le meilleur moyen de se protéger.

verite-qui-derange

Si nous ignorons la peur, nous nous exposons à des dangers dont les conséquences peuvent être dramatiques. Notre code génétique nous prédispose à craindre les dangers réels ou imaginaires.

Les politiciens, mieux que tout autre, comprennent cette caractéristique fondamentale de l’être humain. Ils la cultivent et l’exploitent à satiété. Que ce soit un État impérialiste, comme les États-Unis, ou un État-providence, comme la France ou le Québec, l’un et l’autre exploitent la peur pour soumettre leur population. S’il est vrai que les démocraties modernes dépendent de l’opinion publique, il est aussi vrai que celle-ci est largement dictée par la peur.

Machiavel a très bien exprimé ce principe: «Puisque l’amour et la peur peuvent difficilement coexister, si nous devons choisir, il est préférable d’être craint que d’être aimé

Lire la suite

La pose de câbles à haute tension semble confirmer que CL Warneton s’apprête à augmenter illégalement sa production…

Des câbles haute-tension qui ont été posés entre le 21 septembre 2017 et le 19 janvier 2018 depuis la route express, le long de la route de Neuve-Eglise et la chaussée de Lille pour être raccordés dans l’usine. Les câbles ont été passées sous la chaussée de Lille (entre le n°69 et le n°174)

Selon une source sérieuse qui souhaite rester anonyme, les techniciens de la CERATEC ont été chargés de

  • l’électrification de la nouvelle ligne de production (n°7) à notre connaissance sans demande de permis ni enquête publique,
  • l’éclairage de cet atelier,
  • le montage mécanique  et électrification de la nouvelle tour qui doit permettre le chargement des camions à destination de frigos en dehors du site de Warneton,
  • l’adaptation des circuits de puissance,
  • travaux de maintenance continus tant électriques que mécaniques,

L’information qui nous est parvenue et selon laquelle la ligne n°7 sera mise en service en mars 2018 semble se confirmer.

clarebout-pose-cables-ht-chee-de-lille

Vue aérienne (Google Maps)

Lire la suite

Di Antonio à la chasse aux pesticides

Une vaste étude sera lancée au printemps afin d’évaluer les dégâts des produits chimiques

Les pesticides sont-ils massivement présents dans l’air? Est-il dangereux de vivre aux abords des champs régulièrement pulvérisés? Autant de questions auxquelles le ministre Di Antonio compte répondre via une vaste étude environnementale qui sera lancée au printemps.

dm_vxcbwkaavk7p

Les pesticides sont au coeur de l’actualité depuis des mois. D’une part, certains agriculteurs qui estiment qu’ils restent essentiels pour assurer le développement des cultures; d’autre part, l’inquiétude, justifiée ou non, des citoyens face aux produits chimiques pulvérisés dans les champs. Le ministre wallon de l’Environnement, Carlo Di Antonio va donc lancer au printemps prochain, une vaste étude sur l’exposition des citoyens aux pesticides. « Aujourd’hui, il apparaît que l’exposition aux pesticides pourrait être plus conséquente et généralisée que suspecté. Certaines questions restent en suspens et méritent d’obtenir au plus vite des réponses validées scientifiquement pour valider les mesures de protection du public contre cette exposition. J’ai donc pris la décision de confier à l’ISSeP1, en collaboration avec le CRA-W2 et Gembloux AgroBioTech3, une étude à l’échelle de la Wallonie« , explique le ministre Di Antonio. Concrètement, des capteurs d’air et de projection seront installés en bordure de champs, dans les cours d’écoles ou autres sites publics à proximité des champs. Les capteurs seront placés à différente distances, derrière des barrière physiques, lors de différentes conditions climatiques, afin de tenir compte du maximum de cas de figure. Il y aura deux volets à cette étude de grande ampleur : un volet en conditions réelles, directement dans les champs et  un second en laboratoire, pour tester les différentes solutions que la Wallonie pourrait mettre en place pour endiguer les déperditions de produits chimiques.

Lire la suite

Di Antonio: « L’exposition aux pesticides pourrait être plus importante que suspecté »

Belga

5a3398facd70c7358c4e3b56

« L’exposition aux pesticides pourrait être plus conséquente et généralisée que suspecté », affirme vendredi le ministre wallon de l’Environnement Carlo Di Antonio, qui annonce une étude pour en évaluer l’ampleur.

« Certaines questions restent en suspens et méritent d’obtenir au plus vite des réponses scientifiques pour valider les mesures de protection du public », indique le ministre cdH.

Il a confié une étude à l’échelle de la Wallonie à l’Institut scientifique de Service public (ISSeP), en collaboration avec le Centre wallon de recherches agronomiques (CRA-W) et la faculté universitaire Gembloux Agro-Bio Tech (ULg).

Cette étude sera menée à partir du printemps 2018. Des capteurs d’air et de projection seront installés en bordure de champs, dans des cours d’écoles ou autres sites publics à proximité de champs. Les capteurs seront placés à différentes distances, derrière des barrières physiques, lors de différentes conditions climatiques, afin de tenir compte du maximum de cas de figure.

Lire la suite

Retombées de particules grasses émises par l’usine Clarebout

Mise à jour le 12 février 2018

ACTION CITOYENNE – Notre association recherche des photos pour illustrer les retombées de particules grasses émises par l’usine Clarebout sur :

  • le pare-brise de votre voiture,
  • vos fenêtres,
  • votre véranda,
  • le carrelage de votre terrasse,
  • vos panneaux photovoltaïques (baisse de rendement),
  • votre potager,
  • les poils de votre chien ou encore
  • à la surface de l’eau de votre citerne d’eau de pluie, etc…

Nous avons besoin de preuves photographiques pour prouver ce type de nuisance.

Comme c’est notre habitude, nous préservons l’anonymat des personnes qui acceptent de témoigner.

Exemple de photo prise par un riverain habitant la chaussée de Lille :

clarebout-riverain-chaussee-de-lille

Vue partielle de ma terrasse avant et après nettoyage au Karcher. Photo : un riverain de la chaussée de Lille

Vos photos doivent nous parvenir avant le 21 février 2018.

Merci à vous !

10/02/2018 – Dépôt de particules graisseuses sur les vitres d’une habitation située chaussée de Lille à Warneton (B). Selon ce riverain, les vitres ont été nettoyées mardi 6/02 et les nuisances causées par ces retombées sont pires quand les températures sont clémentes…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Visionner les photos dans un format plus grand

Le Roundup affecte la flore intestinale

Par le Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le génie Génétique (CRIIGEN)

Même ingéré à petites doses, le Roundup altère l‘équilibre des bactéries qui résident dans les intestins des rats. Or, ce microbiote joue un rôle fondamental dans le bon fonctionnement de l’organisme.

repartition-microbiote-intestinal-mobile

Le microbiote intestinal (ou flore intestinale) est constitué de quelques 50 à 100 mille milliards de bactéries qui vivent dans notre intestin et jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement de notre organisme. Source : smebiocta.fr

Aussi étrange que cela puisse paraître, seules 10 % des cellules qui nous composent sont humaines. Les 90 % restantes sont des bactéries. Une bonne partie d’entre-elles vivent en symbiose dans notre tractus digestif et, si elles profitent de nos résidus alimentaires, elles jouent surtout un rôle fondamental dans l’équilibre de notre organisme, au point que certains scientifiques suggèrent même de considérer cette entité comme un organe à part entière, qui aurait des implications physiologiques, digestives (intervenant notamment dans le contrôle de l’obésité ou du diabète) et immunitaires. Les recherches sur ce sujet, en plein essor depuis une dizaine d’années, n’en finissent pas de révéler le caractère primordial de ce microbiote.

Lire la suite

Clarebout a-t-il un permis pour cette extension de parking ?

Mise à jour : 13 février 2018

Par un riverain de la chaussée de Lille à Warneton

Clarebout a-t-il un permis pour cette extension de parking ? Comme le pensent de nombreux Warnetonnois j’ai l’impression qu’il fait tout sans rien demander. 

extension-parking-clarebout-20180207

Situation de l’extension du parking (Photo aérienne : Google Maps)

5/02/2018 : Ce matin vers onze heures une grue terrassait à l’arrière d’une maison que Clarebout aurait achetée. Elle terrasse le long de l’atelier du menuisier Debailleul.
Ce soir, la bâche d’isolation entre la terre et le remblais a été posée et le remblais placé dessus. J’ai vu, sans photographier, la benne qui amenait les rouleaux de bâche isolante. Clarebout a-t-il un permis pour cette extension de parking ? J’ai l’impression qu’il fait tout sans rien demander.

agrandissement-parking-clarebout-20180205-01

Lire la suite

Métaux rares : «Un véhicule électrique génère presque autant de carbone qu’un diesel»

Par Marine Ernoult

guerre-des-metaux-rares-guillaume-pitron

Dans son dernier ouvrage, «La Guerre des métaux rares», Guillaume Pitron1 dénonce «la face cachée de la transition énergétique et numérique». Pour le journaliste, éoliennes, panneaux solaires et voitures électriques se contentent de déplacer la pollution à l’autre bout du monde.

Iridium, indium, platine, terres rares : ces métaux aux noms parfois méconnus sont essentiels pour les industries de pointe. Sans eux, pas de batteries électriques, d’éoliennes, de téléphones portables ou de fibre optique. Le journaliste Guillaume Pitron s’est intéressé aux conséquences environnementales et géopolitiques de l’extraction de ces métaux rares. A l’occasion de la sortie de son livre la Guerre des métaux rares, il revient sur six ans d’enquête à travers une douzaine de pays.

Les métaux rares, qu’est-ce que c’est ?

L’Union européenne fournit une liste de 27 matières premières rares (phosphore, cobalt, hélium, etc.), dont de nombreux métaux. Ce sont des minerais présents en quantité infime dans la croûte terrestre. Ils sont naturellement mélangés à d’autres métaux plus abondants (fer, aluminium, etc.). Pour en obtenir quelques kilos, il faut extraire des tonnes de terre. Les scientifiques parlent de rareté géologique mais aussi industrielle. Certains métaux abondants peuvent devenir rares si la demande explose.

Lire la suite

Warneton (B) – La dangerosité des blocs pour les usagers du Pont-Rouge

Mise à jour : 11 février 2018

Par un riverain de la Chaussée du Pont-Rouge

En plus de la dangerosité que représentent ces blocs pour les usagers de la Chaussée du Pont-Rouge, ils posent un problème quant à l’arrivée d’éventuels secours.  Preuve à l’appui.

pont-rouge-incendie-clarebout-pompiers-20180205

Il a fallu plus d’une minute pour que le camion de pompiers venu chez Clarebout ce matin fasse son demi-tour. Photo : Un riverain de la Chée du Pont-Rouge (5/02/2018)

Depuis la mise en place des blocs, certains camions, voire voitures quittant le parking de l’usine Clarebout ne jugent plus nécessaire de marquer l’arrêt et passent à vive allure ne se préoccupant pas des gens venant du Pont-Rouge qui sont prioritaires.

D’autre part, à certaines heures il est très compliqué lorsqu’on vient de Warneton de s’engager sur la nouvelle route pour rejoindre le Pont-Rouge. Il nous faut être vigilant aux véhicules :
– venant de la route de Ploegsteert
– ceux sortant de la route express
– ceux quittant la route de la Warnave (route de Frelinghien)
– et surtout espérer que les camions qui viennent de l’usine aient bien vu qu’on attendait devant eux.

Lire la suite