Poids lourds et tracteurs agricoles traversant le centre de Warneton malgré l’interdiction aux +3,5T (vidéos)

Les poids lourds et les tracteurs agricoles sont nombreux à traverser en toute impunité le centre de Warneton malgré la présence de panneaux d’interdiction aux +3,5T.

Visionner les montages vidéos ci-dessous réalisés à partir d’enregistrements effectués entre les 25/10 et le 23/11 à différents moments de la journée…

25/10/2017 (16h00 à 17h30 et 19h00 à 20h50)
Durée du montage vidéo : 12mn34s

26/10/2017 (19h00 à 22h15)
Durée du montage vidéo : 5mn

Lire la suite

23/10/2017 – Poids lourds et tracteurs agricoles traversant le centre de Warneton malgré l’interdiction aux +3,5T…

Ce 23/10/2017, les poids lourds et les tracteurs agricoles étaient nombreux à traverser en toute impunité le centre de Warneton entre 13h00 et 15h00 malgré la présence de panneaux d’interdiction au +3,5T. Nous déplorons l’absence d’agents de police pour constater et verbaliser…

Articles connexes

28/10/2017 – Le point sur la circulation du charroi lourd dans le centre de Warneton depuis la mise à 90km/h de la N58

Le point sur la circulation du charroi lourd dans le centre de Warneton depuis la mise à 90km/h de la N58

28 octobre 2017 – Comparé à avant la mise à 90km/h de la N58 il y a moins de poids lourds et de tracteurs traversant le centre de Warneton mais il y en a toujours – et même beaucoup certains jours – qui ignorent volontairement ou non l’interdiction aux + de 3,5 t. et leur obligation d’emprunter la N58.

Pour mémoire, seuls les camions venant livrer des commerces warnetonnois et les tracteurs appartenant à des agriculteurs établis à Comines-Warneton sont autorisés à circuler dans le centre de Warneton.

Quels sont ces camions et ces tracteurs qui traversent quotidiennement le centre de Warneton ? (Photos prises entre le 18 et le 27 octobre 2017)

1. Le charroi agricole effectuant des allers-retours incessants entre les usines PINGUIN de Sainte Marguerite et celles de Langemark et de Westrozebeke.

DSC04939

Tracteur transportant des choux-fleurs se rendant très probablement à l’usine Pinguin de Ste Marguerite

DSC04916

Retour près livraison des choux-fleurs en France

Lire la suite

La RN 58 à 90 km/h à partir du 1er juillet : quelles implications?

tracteur-clarebout-rn58-20161122

L’objectif de cette réduction de vitesse est multiple :

  • Libérer les centres-villes du trafic lourd et rendre les rues aux habitants du quartier,
  • Renvoyer le trafic de transit sur des routes de contournement et de remembrement, tant sur notre territoire que sur les communes voisines,
  • Utiliser de manière optimale la RN58 qui a les capacités de recevoir un trafic plus important,
  • Réduire la vitesse et assurer la sécurité des usagers sur la RN58 :

Nous en profitons pour préciser que «rouler moins vite» a bien des avantages !!, cela réduit statistiquement le risque d’accidents et la gravité des conséquences qui en découlent.

  • La vision est élargie : le champ visuel est de 90 degrés à 90 km/h, et n’est que de 35 degrés à 120 km/h.
  • A vitesse réduite, l’’adhérence du véhicule à la route est augmentée.
  • Plus la vitesse est réduite, moins violent est le choc éventuel.

Et pour finir, la différence de temps de trajet sur les 13 km n’est que de 2 min. et 10 sec. en roulant à 90 km/h au lieu de 120 km/h.

Ça concerne qui ?

Tous les véhicules sont concernés (automobiles, poids lourds, tracteurs, motos…). Il est à préciser que la RN58 sera, par contre, toujours interdite aux scooters de classe a et b,
cavaliers, cyclistes, piétons.

Lire la suite

RN58 à 90km/h : sanctions à partir du 1er juillet

e38fc560-99db-4579-9789-0ce1cea54421_original

Entre 8 et 17h, 810 camions et tracteurs sont passés par l’échangeur du Pont-rouge. Un ballet incessant…

Après sept années de tergiversations, les tracteurs montent sur la RN58. Pensez à lever le pied car l’artillerie lourde va assurer les contrôles.

Lundi soir, en 2h30, les élus ont approuvé 25 points parmi lesquels deux concernaient la mise à 90km/h de la RN58. La moitié du conseil y a été consacré; la mesure a été approuvée à l’unanimité, sauf abstention de David Kyriakidis, élu indépendant.

Le chef de corps Sébastien Dauchy est revenu sur l’historique d’un dossier lié au charroi Clarebout. Après cinq années de réflexion, le 28 octobre 2015, la commission provinciale de sécurité routière a accepté la limitation à 90 au lieu de 120 km/h, moyennant une signalisation et des contrôles. Après quelques réticences, le ministre Prévot a donné son accord, avec concrétisation au 1er juillet.
Lire la suite

Les Warnetonnois veillent au grain

circulation-26-08-2016

Photo : ©Patrick Maton (2016)

Les Amis de Warneton déplorent le trafic de poids lourds dans le centre du village

Les habitants de Warneton veulent la réduction du charroi lourd dans le centre de leur village pourtant interdit aux poids lourds. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, la présence de l’entreprise Clarebout Potatoes à Warneton n’est pas la seule cause de ce trafic intense.

« Depuis la mise en œuvre de la taxe kilométrique Viapass en avril 2016, la circulation de poids lourds passant par le centre de Warneton ne cesse d’augmenter. Ces camions viennent de France et se dirigent vers la chaussée d’Ypres et inversement, explique Patrick Maton, de l’association des Amis de Warneton. Les ordinateurs de bord des camions calculent et déterminent le trajet au moindre coût pour se rendre d’un point A vers un point B. Dans ce calcul est prise en compte la taxe kilométrique Viapass. La R.N. 58 étant classée comme voie rapide, elle est donc sujette à la taxe Viapass. Cela explique que les camions évitent d’utiliser le tronçon de la R.N. 58 entre le rond-point de l’Europe situé sur la D945 entre Houplines et Frelinghien et l’échangeur n° 7 donnant sur la chaussée d’Ypres à Warneton. »

Cliquer sur ce lien pour lire la suite de l’article : http://www.dhnet.be/regions/tournai-ath-mouscron/les-warnetonnois-veillent-au-grain-5928614ccd700225430e48c7

Vidéos du charroi lourd traversant le centre de Warneton sur Youtube :

https://www.youtube.com/channel/UCtpX9q9sLn5oC1S63US4-DA

Mise à 90km/h prochaine de la RN58 – Lettre de Guy Lauwarier à notre Bourgmestre f. f.

Madame la Bourgmestre,

C’est avec un très grand soulagement que j’apprends par la presse le passage de 12 à 90km/h de la RN58 à partir de juillet.
Il a fallu deux ans pour obtenir cette mesure mais mieux vaut tard que jamais. Enfin, les camions et engins agricoles allant Chez Clarebout ou en revenant ne pourront plus circuler entre le Coeur Joyeux et la chaussée de Lille. Les habitants de Warneton vous remercient.
Mais qu’en est-il des camions et engins agricoles qui vont France ou qui en proviennent?
Posté derrière ma fenêtre, je peux affirmer qu’ils représentent la moitié du trafic.
Vont-ils continuer à braver l’interdiction que le Conseil échevinal de septembre 2016 a décrétée?
Cette interdiction sera-t-elle renforcée par la pose de panneaux de signalisation très clairs :

  1. Sur la RN58,
  2. Sur la chaussée d’Ypres avant l’échangeur du Coeur Joyeux,
  3. Sur la route française au rond-point de Match.

Lire la suite

La N 58 bientôt limitée à 90 km/h

b2756633-6098-4ea5-bdcc-5320b02c9ad1_original

Selon des statistiques, près de 800 tracteurs et poids lourds empruntent chaque jour le centre de Warneton

La N58 bientôt limitée à 90 km/h, après des années de tergiversations, Maxime Prévot, le ministre wallon des Transports, a donné son accord pour que la vitesse sur la N58 soit limitée à 90 km/h.

Les 13 kilomètres sur le sol wallon, entre le pont du Badou au Bizet et la frontière avec Wervicq, sont concernés. Une partie de ce tronçon est actuellement à 120 km/h.

La diminution de la vitesse autorisée permettra aux tracteurs de l’emprunter et de ne plus encombrer le centre de Warneton, mais aussi ceux de Comines et de Bas-Warneton. Cette décision est liée à l’important charroi qui alimente l’entreprise de frites surgelées, chaussée de Lille.

«Il y a eu un protocole d’accord entre le SPW et le ministère afin de limiter la vitesse, moyennant quelques aménagements, se réjouit l’échevin Didier Vandeskelde. Des panneaux doivent être installés. Le SPW annonce que tout sera mis en place pour le 1er juillet; ce qui me paraît fort rapide, mais nous ne sommes plus à quelques semaines près.» Lire la suite